frendeites

Architecture

Le Goldene Rose : un kaléidoscope issu du passé par noa*

La ville médiévale de Dinkelsbühl est l'un des centres historiques les mieux préservés...

Une maternelle pas vraiment comme les autres par Architektura

Le projet consistait à concevoir une nouvelle école maternelle avec une orientation sportive...

Maison de la petite enfance de Vauréal : le bois et la pierre à l’honneur

Pour ce projet mené avec la Communauté d'Agglomération de Cergy-Pontoise, l’agence NZI Architectes souhaitait...

Arts

Urbaines - Street Art : quelle place pour les femmes dans l’art urbain ?

La Galerie d’Art contemporain Le Comoedia commence l’année avec une exposition-vente entièrement...

Pierre-Paul Marchini joue avec l'abstraction pour faire jaillir la lumière

"Une œuvre d'art qui n'a pas commencé dans l'émotion n'est pas de l'art", écrivait le peintre Paul...

L’expo "Surréalisme au féminin" bientôt au Musée de Montmartre - Jardins Renoir

Le Musée de Montmartre propose une exposition qui explore les degrés et les différentes formes...

Design

Collaboration Delisle x Wilmotte : vision futuriste x savoir-faire d’exception

C’est dans le cadre de la réhabilitation de l’hôpital Richaud de la ville, construit au XVIIIe...

ovre.design® pour le relooking complet de l’hôtel Salus, à Jesolo, en Italie

À Jesolo, en Italie, l'hôtel Salus est un établissement familial, situé à proximité immédiate de...

Louis Ghost : déjà 20 ans pour la chaise emblématique signée Starck

Il y a 20 ans naissait la chaise Louis Ghost grâce aux visionnaires de Kartell qui ont alors...

Intérieur

À Issy les Moulineaux, Bertina Minel Architecture pour le rez de jardin "Robespierre"

Ici, le défi consistait à aménager un plateau entièrement vide, constitué de cinq baies vitrées...

Ambiance Art déco avec NV Gallery pour le mobilier de Prunier par Yannick Alléno

NV GALLERY délivre une collection intemporelle de pièces de mobilier au sein du nouvel écrin...

Le Chalet le 1550 à Courchevel par Joséphine Fossey Office

Pour la troisième propriété qu’elle réalise pour’Iconic House, Joséphine Fossey Office signe une...

Abonnement Newsletters
Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

 
 SITEOK

La cour d’honneur et la cour de l’Intendant avec la verrière transparente imaginée par l’architecte Hugh Dutton seront alors accessibles librement depuis la rue Royale ou la place de la Concorde, recréant une nouvelle circulation dans le quartier.

Les parcours dans les espaces des XVIIIe et XIXe siècles et sur la loggia pourront être visités avec un dispositif de médiation innovant.

En juin 2021, au terme d’une importante campagne de restauration et d’aménagement lancée en 2017, le Centre des monuments nationaux ouvrira largement au public les espaces patrimoniaux de l’Hôtel de la Marine. La cour d’honneur, la cour de l’Intendant avec la verrière transparente imaginée par l’architecte Hugh Dutton et la librairie-boutique seront accessibles librement toute l’année depuis la rue Royale ou la place de la Concorde, recréant une nouvelle circulation dans le quartier. L’Hôtel de la Marine sera ainsi largement ouvert sur son environnement urbain.

La décision, prise au cours de l’année 2007, de concentrer en un même lieu les états-majors du ministère de la Défense a eu pour conséquence d’ouvrir la question du devenir de l’Hôtel de la Marine. Le projet de cession à un entrepreneur souhaitant faire du monument un «centre mondial de la création et de la culture» baptisé «La Royale» a suscité de nombreuses réserves du fait de son caractère essentiellement commercial. Placée sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing, une commission fut constituée en 2011 pour formuler des préconisations quant aux usages futurs du monument. Ses travaux ont conduit à mettre en avant trois grands principes : le maintien de l’Hôtel de la Marine dans la sphère publique, l’ouverture du monument à un large public sous la houlette d’un établissement culturel de référence, le principe enfin d’une exploitation rentable du site de manière à financer les travaux de restauration et à couvrir ses frais de fonctionnement.

Le projet du Centre des monuments nationaux (CMN) pour l’Hôtel de la Marine répond pleinement à ces exigences et se situe dans la continuité de l’histoire prestigieuse de ce monument. Il met à profit ses atouts pour en faire un nouveau site emblématique de l’attractivité touristique de Paris et du rayonnement international de la France. À la demande des pouvoirs publics, le CMN développera des activités qui mettront en valeur aussi bien le patrimoine exceptionnel que représentent l’architecture de Gabriel, les décors et objets d’art des xviiie et xixe siècles qu’un certain nombre de thèmes associés depuis toujours au rayonnement de la France, comme les arts décoratifs, les arts de la table ou l’art de recevoir.

Un lieu de vie

Une programmation événementielle sera élaborée pour satisfaire tous les types de publics (familles, amateurs de découvertes, passionnés d’architecture, etc.). Une offre pédagogique sera également développée après l’ouverture du monument. L’Hôtel de la Marine ne sera pas seulement un lieu de visite. Outre les espaces patrimoniaux accessibles grâce à l’achat d’un billet, la cour d’honneur du bâtiment sera ouverte à tous sans droit d’entrée. Parisiens, habitants du quartier et touristes pourront traverser la cour, ouverte sur la rue Royale et sur la place de la Concorde, y flâner et y découvrir le monument restauré. Les Parisiens et les piétons du monde entier sont ainsi invités à se réapproprier pleinement la place de la Concorde et son monument emblématique de l’art de vivre à la française.

Les étages supérieurs seront consacrés au coworking: situés aux 2e et 3e étages, la société de coworking Morning proposera 6076 m2 en location à des entreprises en recherche d’espaces de travail.

Dans la cour d’honneur et sous les arcades de la place de la Concorde, le Café Lapérouse proposera, dès le mois de juin et toute la journée une carte salée et une sélection de pâtisseries.

Dans un second temps, un restaurant ouvrira ses portes sous la houlette du chef Jean-François Piège, également dans la cour d’honneur.

Le monument dévoile aujourd’hui ses splendeurs retrouvées au public qui en découvrira toute l’histoire et la métamorphose.

Tarifs des parcours à partir de 13 €.

 

Pour visiter le site, cliquez ICI



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

SITEOK
 

MUUUZ Facebook likebox