Les nouvelles gares du réseau Grand Paris Express représentent bien plus que des infrastructures de transport : elles sont des catalyseurs de développement urbain, des pôles multimodaux et des centres d'activité économique. Parmi ces nouvelles gares, la station Thiais-Orly, conçue par l'agence d'architecture Valode & Pistre, illustre parfaitement cette vision. Située au nord des installations techniques de l'aéroport d'Orly, la gare s'inscrit dans un contexte en pleine mutation, avec le développement imminent de trois Zones d'Aménagement Concerté (ZAC) autour d'elle.

La gare se distingue par son volume simple et dynamique, structuré selon les quatre points cardinaux. Chaque face de la gare est ouverte par une vaste arcade qui mène à un hall d'accueil spacieux, baigné de lumière naturelle grâce à l'intersection de quatre voûtes cylindriques. Ce design permet une pénétration optimale de la lumière du jour, illuminant les escalators en acier et verre qui descendent vers les quais situés en profondeur. Cette architecture ambitieuse offre une expérience visuelle unique aux usagers, transformant leur déplacement quotidien en un moment agréable.

Grâce à des correspondances multiples avec le réseau de transport existant, les gares offrent une alternative pratique à l'utilisation de la voiture, favorisant ainsi les déplacements quotidiens écologiques. De plus, ces gares sont des lieux d'innovation architecturale et artistique. Le projet "Tandems", une collaboration entre architectes et artistes, dirigée par José-Manuel Gonçalvès avec le Centquatre-Paris, Manifesto et l’agence Eva Albarran, intègre des interventions artistiques qui résonnent avec l'architecture des gares, créant ainsi la plus grande collection d'art urbain d'Europe.

Ici, l'artiste Lyes Hammadouche a été invité à créer une œuvre en harmonie avec l'architecture du lieu. Né en 1987 à Alger et diplômé des Arts Décoratifs de Paris, Hammadouche est connu pour ses œuvres qui explorent la perception du temps. Dans le hall principal de la gare, il a suspendu quatre sculptures satellitaires de 4,5 mètres de diamètre, transformant l'horloge emblématique des gares en une installation futuriste. Ces sculptures, fabriquées en fibre de carbone, inox et aluminium, tournent selon les cycles de la minute, de l'heure, du jour et de l'année, évoquant le mouvement des astres et offrant aux voyageurs une perception subtile du passage du temps.

La gare Thiais-Orly, prévue pour une mise en service en 2024, aura une profondeur de quais de 26 mètres et une surface totale de 11 400 m². Elle devrait accueillir environ 30 000 voyageurs par jour et sera connectée au RER C, aux bus, à l'Orlybus et à une future gare TGV. Cette gare, comme toutes celles du Grand Paris Express, répond à des normes strictes de construction bas carbone et éco-conçue, contribuant à la limitation de l'étalement urbain et à l'artificialisation des terres.

Visuels © : Valode et Pistre



Logo-ML SiteADC

Book des Lauréats des MIAW

 
 BOOK MIAW INNOVATION 2023 COUV

d'architectures en kiosque

DAJUILLETAOUT2024SITE