Les architectes Pierre Frinault et David Jouquand de l'agence d'architecture Remingtonstyle ont conçu ce bâtiment de béton, de briques et de bois pour le service des Parcs et Jardins de la ville de Caen. Composée de bureaux, de vestiaires et d'une remise pour les véhicules, cette construction à énergie positive est munie de panneaux solaires et d'une isolation qui lui permettant de produire plus d'énergie qu'elle n'en consomme.





































Sur ce projet, l'agence Remingtonstyle précise:

"Implanter un bâtiment dans un parc n’est pas chose facile. il faut lui trouver une place dans un milieu végétal dans lequel il n’a a priori rien à faire. les architectes ont donc choisi de jouer l’opposition sans masquer l’aspect minéral du projet.

Pour des raisons d’accès, le lieu du projet a été choisi à proximité de l’avenue Mountbatten. remingtonstyle propose donc de créer un pavillon, celui des jardiniers, avec l’idée que ce système urbain puisse être perpétué le long de l’avenue le cas échéant, comme une succession d’objets autonome, sur la lisière entre la ville et le parc.

Sur le plan architectural, le parti est d’intégrer dans la forme les éléments techniques de manière à ce que ceux ci ne soient pas de simples éléments posés sur une architecture neutre. au contraire, remingtonstyle utilise les éléments techniques et tache, à partir de leurs caractéristiques, de créer une forme architecturale qui marque clairement son appartenance à l’époque dans laquelle le projet est construit. ce bâtiment apparaît dès lors comme une photographie de la technique d’une époque, la nôtre, celle de la généralisation de l’utilisation des panneaux solaires... en attendant l’énergie de demain, renouvelable, peu couteuse et illimitée qui génèrera ses propres formes architecturales.

Ainsi, par la création des sheds orientés plein sud, la cohérence d’ensemble du bâtiment est composée à partir de deux trames particulières: le positionnement du bâtiment parallèlement à l’avenue et aux cheminements latéraux du parc et l’orientation optimale des sheds plein sud.

Par ailleurs, étant donné l’importance prise en toiture par les panneaux solaires (100m2), remingtonstyle a choisi de créer trois grands sheds dont la forme, l’angle et l’orientation sont issus des calculs de masques que l’un génère sur l’autre.

De plus, remingtonstyle décide de créer un motif architectural en toiture, une sorte de grille avec des décalages qui permet d’organiser la position des panneaux. cette grille architecturée permet également à la ville de caen de disposer d’une réserve d’emplacement pour augmenter la production énergétique si besoin.

La grille, calée sur les dimensions du module du panneau photovoltaïque, est utilisée en façade pour découper les surfaces vitrées entre ouvrants, éléments translucides et parties opaques.

Enfin, un bâtiment à énergie positive étant avant tout un bâtiment parfaitement isolé, passif, remingtonstyle a effectué une étude spécifique de la façade. celle-ci est une double peau constituée à l’intérieur d’un matériau à forte inertie (le béton laissé brut de décoffrage) et d’un isolant de 20 cm d’épaisseur à l’extérieur. cet isolant ne pouvant constituer une façade du fait de sa fragilité, la peau est complétée par un mur de briques encadré par un soubassement et un acrotère en béton préfabriqué.

Par ces dispositifs, ce projet a pour ambition d’être un bâtiment environnemental au sens où il est né d’études spécifiques, toutes liées à son environnement propre, que ce soit sur le plan climatique, urbain, énergétique, financier, sociétal et politique."

Photographies: Stéphane Chalmeau

A découvrir également, la Salle de sports de Calais par Remingtonstyle.

Pour en savoir plus, visitez le site de Remingtonstyle.


Logo-ML SiteADC

Book des Lauréats des MIAW

 
CouvBookSITE 

d'architectures en kiosque

DAJUILLETAOUT2024SITE

 

Coup de coeur !