La tendance des mini-maisons



Ces dernières années, aux Etats-Unis notamment, l'intérêt du grand public pour les "tiny houses", traduisez "mini-maisons", va crescendo. Plus que de simples excentricités architecturales, ces maisons de poche apparaîssent peu à peu comme une solution d'habitat alternatif.

Les "tiny houses" proposent en effet une autre manière d'habiter, bien loin des traditionnels appartements ou pavillons. D'une surface parfois inférieure à 10 m², la mini-maison se caractérise par une densité fonctionnelle extrême. Légère, elle est souvent transportable ou tractable. Plus économe en espace, en matières premières et en énergie, accessible aux budgets les plus modestes, elle apparaît comme une typologie de l'architecture militante, en marge des circuits de consommation traditionnels. L'habitant en assure d'ailleurs souvent la conception et la construction lui même, sans recours à un architecte, comme une relecture adulte de la cabane de son enfance.

Les "tiny houses" séduisent un public de plus en plus nombreux. Pour mieux comprendre ce phénomène, un détour par le site Tiny House Blog s'impose.



Actif depuis mai 2007, ce site créé par Ken Griswold est une source d'information majeure dans le domaine des mini-maisons. Richement illustré, mis à jour quotidiennement ou presque, il offre un panorama complet des différents types de mini-maisons, traditionnelles, contemporaines, de style yourte, etc. Cette base de données complète propose ainsi de nombreux exemples de réalisations, plans, détails, points techniques, chroniques de livres et liens vers d'autres sites de référence

Pour en savoir plus, découvrez le site Tiny House Blog et découvrez la galerie de réalisations sélectionnées par Ken Griswold.

A lire également: notre récent article sur l'américain Jay Shafer et ses maisons de 6 à 72 m².