frendeites
Communautés

Forma6 : Lycée

Dans l'arrière-pays nantais, une nouvelle promotion d'élèves a fait sa rentrée au Lycée de Carquefou (44). Malgré son importante capacité d'accueil de 900 places, extensible à 1 000, les concepteurs de l'agence forma6, offrent à ses usagers un établissement à taille humaine grâce à une réinterprétation architecturale de la haie bocagère.

Entre zone industrielle, quartier résidentiel et bosquets, les architectes nantais de forma6, livrent un établissement scolaire de 11 549 mètres carrés SHON dernier cri – et certifié BEPOS 100 % énergies renouvellables –, dont l'échelle est volontairement basse, pour une meilleure intégration paysagère.

Pour cela, ils ont imaginé une barre orientée nord-sud, qui se replie pour clore la cour de récréation, ouverte sur un bassin de rétention des eaux de pluie adossé à une butte. Ce discret monticule crée du relief sur ce terrain plat, en même temps qu'il sépare le lieu de divertissement des logements de fonction destinés au personnel du lycée. De ce ruban contenant des salles de classes organisées autour de deux patios se déploient des excroissances colorées abritant ce que les maîtres d'œuvre appellent les « espaces singuliers » – tels que la salle polyvalente, le CDI et le hall coiffé par une cheminée thermique. Bardés de cassettes métalliques lisses, ils contrastent avec le reste du bâtiment habillé de bois brut, presque rugueux. Ces éléments flashy, servent alors à la fois de repères et de symboles à ces espaces de rassemblement, à l'image des préaux-parapluies rouges présents sur le parvis de l'établissement et dans sa cour.

6439nomini

Outre l'édifice principal aux multiples appendices chamarrés, le dessin du mobilier a été particulièrement soigné par les concepteurs de l'Atelier Fichtre, qui ont imaginé des meubles conçus comme des microarchitectures, peuplant la Maison des lycéens et les chambres collectives de l'internat. Il est loin le temps des cages à lapins !
Et pour parfaire le bien-être des pensionnaires : point de sonnerie stridente dans ce lycée expérimental où les élèves ont le droit au téléphone portable, mais deux mobiles lumineux géants réalisés par l'artiste Pierre Ardouvin – dans le cadre du 1 % artistique –, qui tournent et s'illuminent durant les pauses et restent immobiles durant les horaires de cours.

Qui a eu cette idée folle, un jour d'inventer l'école ?!

Pour en savoir plus, visitez le site de forma6

Photographies : Patrick Miara

Publier votre commentaire

0
  • Aucun commentaire sur cet article.

ADC Awards

ADC-Awards-2017 logo-250-01
Les réalisations architecturales les plus remarquables élues par la communauté professionnelle

>> En savoir plus

 

MIAW

logo miaw blanc ok

Un Prix international décerné aux meilleurs produits par les architectes et les professionnels de l'agencement

>> En savoir plus

 

CONTACTEZ-NOUS !

5, rue Saulnier - 75009 PARIS

T : +(33) 1 42 61 61 81

F : +(33) 1 42 61 61 82

[email protected]

www.muuuz.com

à propos

mon compte