Aurélie Husson – collectif Studiolada : Codexial

Parc d'activité typique des années 80, la technopole de Brabois (54) a la particularité d'être implanté au beau milieu d'une forêt. Un environnement boisé avec lequel l'architecte Aurélie Husson du Studiolada n'hésite pas à jouer pour la conception d'un laboratoire dermatologique dont l'allure se situe à mille lieux des espaces médicaux froids traditionnels.

Peuplés de feuillus, le Bois de la Champelle voit un drôle d'arbre émerger de sa terre : Codexial, un laboratoire dermatologique à la géométrie simple revêtue d'une seconde peau faite de fines lames d'aluminium brun positionnées verticalement. Une succession d'élément métallique dont les tonalités proches de la menuiserie font écho à un site arboré, tranchant ainsi avec les façades en béton – précoffrés thermiques –, et l'aspect quasi-brutaliste de l'ensemble de 700 mètres carrés.

6882nomini

« Un vocabulaire de matière brut est utilisé volontairement comme matériaux nobles. Cet aspect tranche avec les ambiances traditionnellement aseptisées des laboratoires. » collectif Studiolada

Le projet, au plan en U, s'organise autour d'un patio central, reliant ainsi les espaces de travail à l'extérieur. Une connexion essentielle intensifiée par la présence de larges fenêtres permettant aux bureaux et salles de réunion réparties sur trois niveaux d'être constamment baignées de lumière naturelle. A l'intérieur règne une atmosphère chaleureuse, due aux vues sur la forêt et à la présente de bois de hêtre dans les aménagements.

Une espace tertiaire pas comme les autres niché en plein cœur d'une sylve luxuriante.

Le projet est sélectionné pour les ADC Awards 2019 dans la catégorie Tertiaire / Neuf

Pour en savoir plus, visitez le site des ADC Awards et de Studiolada

Photographies : Ludmilla Cerveny