Elizabeth Naud et Luc Poux architectes : 37 logements en accession sociale

Qui a dit que les logements sociaux ne pouvaient pas s'inscrire dans une architecture pavillonnaire ? Certainement pas le duo Elizabeth Naud et Luc Poux qui élabore un projet rue Danton à Gennevilliers (92) calqué sur le modèle des villas parisiennes et réinterprétant la traditionnelle toiture à deux pans.

Inséré dans un quartier témoignant d'une forte hétérogénéité architecturale entremêlant tissu pavillonnaire et grand ensembles des années soixante-dix, l'ensemble de 3 046 mètres carrés n'était pas contraint par une architecture vernaculaire affirmé. Le parti pris par les maîtres d'œuvre a donc été de proposer une structure en bandes – faisant écho aux diverses habitations adjacentes – et une volumétrie proche de la maison individuelle, de façon à intégrer le programme de manière cohérente dans le quartier. Alternant « mitoyenneté » et séparation, les lanières placées entre les différentes constructions créent des passerelles allant de la rue au jardin tout en rythmant l'ensemble.

6925nomini

Le projet est constitué de plusieurs assises, régissant la répartition des différentes typologies s'inscrivant dans le projet. La première laisse place au niveau du terrain naturel à des villas et jardins. La seconde, du niveau haut, accueille quant à elle des villas et terrasses végétalisées privatives.

De quoi ajouter un peu de vert à la banlieue parisienne !

Le projet est sélectionné pour les ADC Awards 2019 dans la catégorie Logement / Centre Urbain

Pour en savoir plus, visitez le site des ADC Awards et de Elizabeth Naud et Luc Poux architectes

Photographies : DR