frendeites
Communautés



Évènement : Experimental Architecture Award

Créée en 1933, la Arts Foundation de Londres (Angleterre) a pour but est de soutenir et de promouvoir tous types de production artistique, de la poésie à la peinture, en passant par la photographie. Un panel au sein duquel le premier art ne trouvait jusqu'alors malheureusement pas sa place. Une époque révolue puisque, le mois dernier, a été remis le premier prix pour l'architecture expérimentale. Zoom sur la valorisation d'une discipline ancrée dans son temps.

L'architecture expérimentale, quèsaco ? C'est la question que se sont posé les organisateurs du prix de 10 000 £ remis par la Arts Foundation. Difficile en effet d'établir un constat unique concernant ce pan de la discipline tant il est sujet aux débats. Quand certains le renvoient aux années 1970 – et à l'ouvrage éponyme de Peter Cook –, d'autres l'utilisent comme un terme « fourre-tout », désignant des projets à l'enveloppe originale sans nécessairement jouir d'un discours expérimental. Une définition ambigüe aux contours encore flous qui a justifié l'absence d'un tel prix durant des années. « Nous avons vraiment dû lutter avec le terme "architecture expérimentale". Qu'est-ce que cela signifie? » déclare d'ailleurs Justin McGuirk, conservateur en chef du Design Museum de Londres et juge du prix. « Nous avons rapidement établi que cela ne voulait plus dire ce que cela pouvait être dans les années 1970 [...] Cela semblait plutôt concerner davantage d'autres possibilités, allant des espaces virtuels et des systèmes bureaucratiques aux interventions sculpturales. » conclue-t-il.
Pour représenter cette idée de l'architecture expérimentale, quatre candidats ont été soumis au vote d'un jury d'experts – composé bien entendu de Justin McGuirk mais également de l'architecte Amanda Levete et du directeur de l'Architectural Association's Design Research, Theodore Spyropoulos. Avec la recherche et la considération essentielle des besoins actuels comme discours centraux, les concurrents se sont distingués avec des interprétations diversifiées des problèmes architecturaux et sociétaux.

6986nomini

Ainsi, l'architecte Chris Hildrey a retenu l'attention des organisateurs de l'évènement pour son projet ProxyAdress – réalisé lors de sa résidence au Design Museum de Londres –, qui tend à ré-imaginer les villes en fonction des difficultés sociales, et notamment de logement en conférant aux sans-abris une adresse fixe à donner aux différentes administrations – banques, emplois, études etc. –, afin de pouvoir sortir de cette situation précaire.
Le deuxième projet ayant suscité la curiosité du comité de sélection résulte de l'association des maîtres d'œuvres Pooja Agrawal et Finn Williams, sous le nom de Public Practice, une entreprise facilitant les échanges entre architectes, urbanistes et autorités locales. Toujours dans le but d'améliorer le quotidien des populations, le programme tend à sensibiliser les administrations à la planification proactive, permettant ainsi au secteur public de se montrer créatif dans l'élaboration de solutions quant aux problèmes de logement – abordés ici au niveau local.
Plus utopiste, la démarche de l'architecte Lawrence Lek associe des graphiques utilisés en temps réel à des outils de réalité virtuelle pour créer des espaces numériques, conçus à partir de véritable points géographiques agrémentés pour l'occasion de scénarios fictifs. Un procédé qui permet de réfléchir à la notion même d'espace et aux expériences qu'un monde virtuel peut générer.

Mais c'est la dernière candidate qui a su charmer les membres du jury. Située entre sculpture et architecture, la pratique de Holly Henry utilise les éléments de construction techniques, rarement mis en valeur, pour imaginer des compositions abstraites intégrées à l'architecture vernaculaire. Son travail donne à voir les détails et la complexité d'une édification urbaine tout en brouillant les frontières entre intervention artistique et ouvrage architectural. Première lauréate du prix, Holly Henry reçoit à cette occasion une bourse de 10 000 £ lui permettant de financer ses expériences futures.

Une belle place donnée à l'architecture expérimentale qui ne manquera pas d'alimenter les débats.

Pour en savoir plus, visitez le site de l'Arts Foundation

Photographies : 1) DR
2) Thierry Bal
3) Andrew Meredith
4) 5) Hildrey Studio
6) 7) DR

Publier votre commentaire

0
  • Aucun commentaire sur cet article.

ADC Awards

ADC-Awards-2017 logo-250-01
Les réalisations architecturales les plus remarquables élues par la communauté professionnelle

>> En savoir plus

 

MIAW

logo miaw blanc ok

Un Prix international décerné aux meilleurs produits par les architectes et les professionnels de l'agencement

>> En savoir plus

 

CONTACTEZ-NOUS !

5, rue Saulnier - 75009 PARIS

T : +(33) 1 42 61 61 81

F : +(33) 1 42 61 61 82

[email protected]

www.muuuz.com

à propos

mon compte 

Version mobile