Événement : BAP ! Première édition de la Biennale d’architecture et de paysage

Pour la première fois, la Région Île-de-France organise une Biennale d'architecture et de paysage du 4 mai au 13 juillet 2019. Elle aura lieu au Château de Versailles et est pensée comme un mariage entre nature et architecture. L'occasion également de révéler le 7ème Prix des femmes architectes, organisé par l'ARCHA.

La BAP! réveillera le Château de Versailles, et le plongera dans l'enthousiasme et l'optimisme pour cette première édition d'une biennale largement attendue de mai à juillet.
En tête d'affiche, on retrouve la plasticienne Eva Jospin, qui dessinera l'emblème de la biennale, sous forme d'une œuvre pérenne installée dans le jardin de l'Hôtel de la Chancellerie. Le tronc de l'arbre emblématique symbolise la reconnexion, la communication réengagée entre tous les acteurs : des commissaires, élus, citoyens, aux architectes, paysagistes, urbanistes, sans oublier les maîtres d'œuvres, et déploie ses branches sur toutes les thématiques abordées pendant la Biennale. Le climat, le défi de l'urbanité galopante, la réconciliation entre tous les acteurs de la ville de demain, sont autant de sujets qui parcourent cette première édition et qui amèneront des solutions innovantes et engagées.

Au programme, 6 expositions dans 6 lieux du Château, un marché horticole, des débats et conférences, deux inaugurations etc... De quoi tenir en haleine ses visiteurs sur deux mois bien remplis.

7051nomini

Une première édition qui coincinde avec l'ouverture de la compétition pour lala septième édition du Prix des femmes architectes organisé par l'Association pour la Recherche sur la Ville et l'Habitat (ARVHA), avec le soutien du Ministère de la Culture et le Pavillon de l'Arsenal, ainsi que du Conseil National de l'Ordre des Architectes et le Conseil Régional de l'Ordre des Architectes d'île-de-France. Un prix qui a pour ambition de rendre visible, sur la scène très masculine de l'architecture – on rappelle qu'une seule femme a été récompensée sur 40 prix décernées pour le Pritzker, et une sur trente pour le Grand Prix de l'Architecture –, des modèles féminins auxquelles les femmes architectes et futures architectes puissent s'identifier. Le prix comprend 4 catégories : le prix jeune femme architecte (moins de 40 ans), un Prix de l'œuvre originale, un Prix femme architecte, et un Prix International. Vous êtes une femme architecte et souhaitez concourir ? Inscrivez vous ici.

Durant la Biennale, deux dates seront consacrées à l'architecture féminine. Le 1er juin, la directrice de l'ARVHA, Catherine Guyot présentera le prix ainsi que ses précédentes lauréates et deux ateliers seront proposés au public. Le premier, animé par Véronique Decharrières (lauréate 2015) et Amélia Tavella (2016) aura pour objet la Ville et la Nature tandis que le second, proposé par Sophie Berthelier (2017) et Nicole Concordet (2018) s'interessera aux rapports entre l'Humain et la Ville. Deux autres ateliers seront également mis en place le samedi 8 juin : l'un autour du Développement Durable et l'Architecture, animé par Sandri Di Giorgio (2018, Linda Gilardone et Axelle Acchiardo (2018), quand l'autre questionnera le lien entre Patrimoine et Modernité avec Véronique Joffre (2016) et Christinae Schmukle-Mollard. 

Un rendez-vous à ne pas manquer !

Une biennale qui apportera pour sûr une diversité bienvenue !

Pour en savoir plus, visitez le site de la Bap !

Photographies : BAP!
PFRunner - lauréates 2018