CORE Architectures et studiokokumi : Compans

Les agences parisiennes Core Architectures et studiokokumi s'associent pour la réhabilitation d'une ancienne usine de chaussures en deux lofts indépendants. Une nouvelle vie donnée à un bâtiment manufacturier du quartier de la Mouzaia dans le 19ème arrondissement qui s'ancre ainsi dans l'air du temps tout en conservant son âme d'antan.

Ce qui fut jadis une usine de fabrication de souliers se transforme, sous la houlette de Core Architectures et du studiokokumi, en deux lofts contemporains totalement indépendants. Le projet consiste en effet en la transformation d'un volume unique de 130 mètres carrés en deux entités séparées, mais dont la flexibilité leur permettraient de pouvoir être réunies à nouveau si besoin en était.

Utilisant la structure béton existante comme trame verticale et horizontale, la réhabilitation tente cependant de s'en affranchir, utilisant ainsi les éléments du passé du site exploité sans pour autant en faire un cheval de bataille. A l'aspect massif d'une usine, les maîtres d'œuvre préfèrent la légèreté et dotent les habitations de multiples ouvertures, qu'elles soient zénithales à la manière de sheds ou prenant la forme de baies vitrées. Un seul mot d'ordre ici : la lumière ! Afin de renforcer ce caractère éthéré conféré au projet, aucune structure porteuse des planchers créée n'est visible, s'intégrant au contraire avec brio aux différents éléments architecturaux.

7087nomini

Comme deux boîtes de verre suspendues, les premiers niveaux accueillent les chambres tandis que les pièces de jour prennent place au rez-de-chaussée. Le sol en béton et les revêtements muraux immaculés viennent appuyer l'omniprésence de l'éclairage naturel.

Avec une grande place accordée à la qualité environnementale, les logements bénéficient d'une isolation phonique et thermique réalisée à partir de matériaux sains et écologiques, visant à ouvrir la voie vers une labellisation LEED.

Simple, mais terriblement efficace !

Pour en savoir plus, visitez le site de Core Architectures et du studiokokumi

Photographies : Marion Simon Lafleur