frendeites

Les Parapluies de Charbourg, fameux film de Jacques Demy de 1964 renvoie désormais aussi au projet de Trapèze Architecture qui réinvestit l’ancienne manufacture des Parapluie de Charbourg et la transforme en un loft contemporain d’exception. Point de Catherine Deneuve ici, mais un logement lumineux au caractère industriel résolument contemporain.

400 mètres de terrain et deux grandes halles aux charpentes métalliques : voilà le point de départ du projet de logement individuel conçu par l’agence Trapèze Architecture. Un site d’exception qu’il ne fallait surtout pas dénaturer, raison pour laquelle les équipes menées par Florent Lequertier ont conservé et rénové la devante sur rue. Et pour conserver le caractère unique de la construction, les maîtres d’oeuvre optent pour un procédé architectural s’appuyant sur les vides plutôt que sur la construction de pleins.

Le projet s’articule autour d’un patio articulant les deux halles et assurant aux deux bâtis de bénéficier d’une lumière naturelle diffuse et d’une ventilation au centre de la maison. Un second vide, situé en fond de parcelle, accueille un jardin et permet à la façade sud d’être généreusement éclairée.
La première halle comprend des espaces de nuit à l’étage et un gymnase au rez-de-chaussée permettant à toute la famille de faire du sport et s’amuser. La deuxième comprend quant à elle une large pièce de vie baignée de lumière naturelle, due à la présence d’une serre/jardin d’hiver, permettant de « vivre un petit peu dehors, tout au long de l’année » précise Florent Lequertier.

La particularité de l’ensemble ? Son allongement, du à l’espace entre la halle située sur la rue et l’autre s’étendant dans la profondeur du terrain, nécessitant de parcourir près de vingt mètres pour atteindre le séjour. Les architectes ont misés sur le séquençage des espaces, et instaurent une « promenade » au sein même de l’habitation, partant de la courette à la pierre apparente surplombée de parapluie – installation rendue possible grâce à une grande hauteur sous plafond –, jusqu’à une seconde peau en polycarbonate.

Intitulé du projet : Les Parapluies de Cherbourg
Lieu : Cherbourg-en-Cotentin (50)
Maîtrise d'ouvrage : Commande privée
Maîtrise d'œuvre : Trapèze Architecture
Surface : 200 + 100 m² surfaces couvertes
Montant des travaux : 275 000 € HT
Calendrier : Livraison 2018

Pour en savoir plus, visitez le site de Trapèze Architecture

Photographies/Illustrations : Antoine Huot, Baptiste Almodovar

Zoé Térouinard



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

D'A
 

Affichage contextuel MAGAZINE

Les plus lus

1

Un nouveau lieu de travail pour RATP Habitat

2

Une villa sur les hauteurs d’Ibiza

3

Le duo de designers de Studioparisien

Coup de coeur !