frendeites

Améliorer la qualité de l’eau de la Ville de Montréal sans dégrader la beauté de l’environnement dans lequel il est implanté : voici les défis auquel était confronté  Smith Vigeant architectes, responsable du projet. Situé au cœur d’un parc public de Montréal, il était primordial que l'architecture de la structure respecte l’environnement dans lequel il est implanté. Défi relevé… 

Et pour cause : l’annonce de l’implantation d’un tel bâtiment sur les rives verdoyantes du canal de l’aqueduc au cœur d’un parc public a suscité d’emblée une forte inquiétude dans la communauté des riverains et des usagers de l’arrondissement de Verdun. 

Le concept s’est alors clairement inspiré de la nature de l’eau. Ainsi, l’apparence du bâtiment varie selon le temps et les saisons, telle l’eau qui file toujours dans le même mouvement mais pourtant toujours mouvante, changeante. 

Le verre offre un dégradé de pixels bleus, limpides, pétillants ou chatoyants selon les heures du jour, à l’image de l’élément naturel duquel il s’inspire. La nuit, l’enveloppe du bâtiment offre une lumière douce et rassurante. En été, elle se pare d’une robe végétale et en hiver, la couleur du verre évoque le bloc de glace. D’autre part, les lignes horizontales de la volumétrie, inscrites dans les strates formées par le socle : le cube de verre et le parapet, évoquent l’horizontalité perpétuelle de l’eau.

Le jury ici a salué la volonté partagée du client et de l’équipe de conception de dépasser une simple commande d’infrastructure d’utilité publique, comprenant d’importants équipements techniques nécessaires à l’aqueduc municipal. Il en résulte un bâtiment à l’architecture expressive qui se distingue par son intégration sensible au parc qui borde le canal, par ses élégantes proportions et par sa matérialité étudiée, qui en changent les perceptions selon l’heure du jour, les conditions atmosphériques et les saisons. Cet intrigant objet architectural contribue de façon remarquable au paysage de ce secteur de la ville et, plus largement, à l’architecture industrielle de Montréal. 

D’un bâtiment utilitaire voué à la dissimulation, les architectes ont par leurs choix formels tenté une architecture en harmonie avec son environnement qui exprime dans l’espace public des valeurs essentielles à la vie des communautés. Épuré, lumineux et franc, l’édifice prodiguant eau et lumière offre également une signature visuelle qui anime l’espace et rappelle combien ces ressources précieuses appellent notre attention.

Ainsi, ce projet achevé en juin 2021 s’inscrit avec brio dans son environnement grâce au travail et à l’exigence de Smith Vigeant architectes !

 

Visuels © : David Boyer

 



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

D'A
 

Affichage contextuel MAGAZINE

Coup de coeur !