frendeites

Cette tour d'observation, réalisée par des étudiants et des professeurs de Virginia Tech, associe la recherche de pointe sur le bois à des méthodes d'assemblage hors site innovantes. Ce projet achevé dans la campagne de Virginie en 2021 illustre une approche unique de la conception et de la construction à faible émission de carbone grâce à l'utilisation des recherches interdisciplinaires de l'université.

En 2018, la ville riveraine de Radford, en Virginie, a approché Virginia Tech - une université de recherche publique voisine - pour l'aider à concevoir une nouvelle tour d'observation des trains qui permettrait au public d'accéder à des vues sur la New River adjacente et sur un pont ferroviaire d'importance historique. L'un des principaux objectifs du projet ? Utiliser des produits de construction à technologie propre et à faible émission de carbone afin d’ouvrir la voie à un avenir industriel plus vert pour la ville. 

Après des années de recherche dans plusieurs départements de l'université, le produit en bois lamellé-croisé de feuillus (HCLT), développé sur mesure, utilise du bois de peuplier jaune de qualité inférieure provenant de forêts à dominante feuillue surabondantes. Le produit HCLT sur mesure a non seulement surpassé tous les autres CLT disponibles sur le marché américain - notamment ceux fabriqués à partir de résineux - mais les matières premières du produit ont également été obtenues et recyclées dans un rayon de deux cents miles autour du site du projet. 

La tour d'observation du train de New River est le premier projet au monde à utiliser des méthodes de construction modulaire HCLT dans un bâtiment permanent, ce qui a nécessité des détails uniques et minutieux pour que le système en porte-à-faux et en panneaux soit protégé de l'eau et des rayonnages pendant la construction. Le projet est également unique au monde en tant qu'exemple d'éléments structurels exposés à l'extérieur et fabriqués en bois dur stratifié. Chaque trou de vis a été imprégné de cire liquide, puis l'ensemble de l'enveloppe extérieure a été enduit d'un mélange d'huile de lin et de goudron de pin naturel pour la protéger des dommages causés par les UV, la chaleur et l'humidité.

Ce projet est le premier bâtiment permanent en HCLT autorisé aux États-Unis. Et, grâce à un processus de recherche et de développement qui a permis le recyclage personnalisé de matériaux locaux de faible valeur, il constitue une référence en matière de construction durable à faible émission de carbone et fondée sur la recherche.

Une belle prouesse technique, qui ouvre la voie à un futur plus durable.

 

Visuels © : Kay Edge et Edward Becker

 



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

D'A
 

Affichage contextuel MAGAZINE

Coup de coeur !