frendeites

La réputée firme montréalaise Blanquette Architectes vient de compléter la transformation d’une ancienne usine de fabrication de tapis pour son client Vention. Cette société spécialisée en automatisation industrielle a ainsi ajouté près de 1 400 mètres carrés sur deux niveaux à ses installations du 4767 Dagenais, dans le quartier montréalais Saint-Henri.

Puisque Vention occupait déjà une partie de l’édifice, le défi était de raconter une histoire nouvelle tout en composant avec celle existante. « Pour y parvenir, nous avons conçu un bâtiment dans le bâtiment, illustre Sarah Arsenault, directrice du service de design d'intérieur de Blanchette Architectes. La commande était de réaliser un aménagement qui allait encourager la cohabitation de diverses fonctions. En plus, il devait se moduler autour de contraintes architecturales présentes, de la fenestration en hauteur et du grand besoin de maximiser la superficie ajoutée aux locaux existants. »

Parce que les plafonds étaient très hauts et que le volume était entièrement en open space, les experts de Blanchette Architectes tenaient à éviter l’effet « entrepôt ». Par conséquent, ils ont proposé d’habiter le centre, à la manière des villes d’autrefois, qui se développaient autour d’un noyau central - habituellement une église. Mais ici, c’est un “bloc” qui a été imaginé au centre.  Autour de cet espace dédié aux échanges et aux réunions, une arche et même un podium afin de créer un lieu de rencontres informelles, rappelant là encore les infrastructures des villes antiques. 

Et les collaborateurs ne s’y trompent pas, bien qu’ignorant la visée originelle du concept, plusieurs d’entre eux ont commencé à utiliser l’expression « Village » pour désigner ce nouveau lieu de travail.

Celui-ci a été inauguré en juin dernier après neuf mois de conception et de chantier.

 

Visuels © : Alex Lesage 

 



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

SITEOK
 

Affichage contextuel MAGAZINE