À Vinh, au Vietnam, les bâtiments sont généralement construits à la hâte, sans véritable considération pour le bien-être. Ou alors, ils sont simplement reproduits dans des styles coloniaux européens. Avec le projet Thavi Cosmetic Showroom, SAVA offre une nouvelle interprétation de l'architecture tenant compte de la culture locale et du climat environnant.

À l’origine commercial, le bâtiment existant de trois étages, construit au début des années 2000, était destiné à la vente d’appareils électriques et électroménagers. Pour sa seconde vie, l’objectif était ainsi de le rénover et de le transformer en un spa et institut de beauté. Le cahier des charges consistait à créer une façade à la fois accueillante et attrayante et à faire entrer au maximum la lumière naturelle dans un lieu jusqu’ici plutôt sombre et défraîchi. Objectif aussi : créer un espace verdoyant. 

Ici, la solution SAVA a consisté à utiliser des jardinières en béton renforcé de fibres pour la façade dont les dimensions ont été optimisées pour en faciliter le transport par des camions standards, disponibles au Vietnam.

Afin d'introduire un éclairage naturel à l’intérieur de l’ouvrage, l'escalier existant et la dalle partielle au centre ont été démolis afin de créer un atrium laissant passer un puits de lumière bienvenu au-dessus. De quoi permettre de valoriser chaque recoin... En outre, un nouvel escalier métallique incurvé a été proposé pour remplacer l’ancien, stratégiquement placé autour d'une cour centrale. Une stratégie également appliquée à l'arrière du bâtiment, permettant à la lumière naturelle de pénétrer également par les façades avant et arrière, ainsi que par le toit.

Un toit jusqu’alors ondulé désormais remplacé par un café et un restaurant, au sein d’un espace aéré et luxuriant où poussent maintenant des arbustes et des plantes tropicales.

 

Visuels © : SAVA



Logo-ML SiteADC

Book des Lauréats des MIAW

 
 BOOK MIAW INNOVATION 2023 COUV

d'architectures en kiosque

DAJUILLETAOUT2024SITE

 

Coup de coeur !