Inauguré en 1993, l’ouverture de Carré d’Art est un témoin réussi de l’ouverture à l’art contemporain et de la politique de décentralisation entreprise en France à partir des années 80. 

À l’instar de son modèle parisien, le Centre Georges Pompidou, le Carré d’Art accueille la médiathèque et le musée d’art contemporain de la ville et propose aux Nîmois comme aux visiteurs étrangers un nouveau lieu de vie. 

Bénéficiant d’un bâtiment à l’identité architecturale forte et d’une grande renommée ainsi que d’une localisation très favorable, il est ainsi devenu un lieu emblématique de la ville. Carré d’Art tire son nom de la proximité immédiate qu’il entretient avec la Maison Carrée, temple romain datant du Ier siècle av. J.-C., dont il constitue un pendant contemporain.

Constitué de verre, de béton et d'acier, il est l’œuvre de Lord Norman Foster, architecte britannique de renommée mondiale, l’un des principaux représentants de l’architecture contemporaine.

Le bâtiment se présente comme un grand parallélépipède rectangle de verre aux lignes d’une pureté parfaite, et dont la caractéristique principale réside dans la transparence. Un atrium central, qui évoque les cours intérieures des maisons nîmoises, est coiffé d’une verrière permettant à la lumière, autre élément fondamental de cette architecture, de pénétrer largement dans le bâtiment.

 

Visuels © : David Huguenin, Serge Gal, Ville de Nîmes



Logo-ML SiteADC

Book des Lauréats des MIAW

 
 BOOK MIAW INNOVATION 2023 COUV

d'architectures en kiosque

DAJUILLETAOUT2024SITE

 

Coup de coeur !