Pièces montées



A partir de clichés d'architecture qu'il assemble et retouche, le photographe belge Filip Dujardin créé autant de bâtiments imaginaires, étonnants, paroxystiques ou improbables. Entre surréalisme et hyperréalisme, la frontière entre réel et virtuel s'estompe.

Spécialisé dans la photographie d'architecture, Filip Dujardin possède plusieurs cordes à son arc. Si son travail consiste principalement à rendre compte de la création architecturale contemporaine, Filip Dujardin travaille également sur des séries plus artistiques, aux frontières de l'art et de l'architecture.

Découvrez ci-dessous une série de photographies de bâtiments qu'il assemble, monte et retouche pour composer des architectures imaginaires. Spectaculaires, incongrues, défiant les lois de la physique constructive, matérialisant d'improbables alliances, d'impossibles empilements, ces productions rappellent parfois les créations des avant-gardes.

Finement assemblés et retouchés, ces clichés, par leur rendu plus vrai que nature, font vaciller les certitudes du spectateur.











Pour en savoir plus sur le travail de Filip Dujardin, visitez son site internet.

Source: Designboom