frendeites
Communautés



Erwin Wurm : Architectures décalées

Plasticien autrichien à l'œuvre protéiforme, Erwin Wurm est mis à l'honneur à Marseille (13) dans une grande rétrospective organisée par le musée d'art contemporain de la ville et présentée dans trois lieux : au Musée Cantini, dans la Chapelle du Centre de la Vieille Charité et au Musée des Beaux-Arts. A l'occasion de cette exposition événement, retour sur son approche personnelle de l'architecture.

Erwin Wurm (1954) est une figure majeure de la scène artistique contemporaine. Il explore diverses formes artistiques, de la performance à la sculpture en passant par la vidéo et l'architecture. Après des études d'histoire de l'art, de langues, de littérature et d'art appliqué, Erwin Wurm commence à développer un langage sculptural singulier influencé par l'art conceptuel et l'art minimal. En effet, à la fin des années 1990, il crée ses premières One Minute Sculptures, œuvres éphémères étonnantes à mi-chemin entre sculpture et performance, dans lesquelles le spectateur est invité à faire corps avec des objets prosaïques du quotidien en devenant œuvre. Ces productions marquent le point de départ d'une carrière artistique prospère.

A Marseille, du 17 mai au 15 septembre 2019, l'exposition se déploie sur trois sites et expose ainsi avec brio la pluralité de l'œuvre de cet artiste inclassable. Le musée Cantini donne à voir la diversité de ces approches plastiques et de nombreuses vidéos telles que 59 Positions (1992) et Tell (2007-2008), tandis que le musée des Beaux-Arts propose aux visiteurs de faire vivre l'expérience esthétique des One Minute Sculptures. Enfin, la chapelle du Centre de la Vieille Charité est consacrée à sa célèbre Narrow House, une maison allongée inhabitable à la largeur très réduite (1,30 mètres) et à la hauteur excessive (7 mètres). L'installation est doublement surprenante. D'une part, le choix du lieu permet de faire dialoguer patrimoine et art contemporain, rapprochant l'unité stylistique de la Vieille Charité (1640) édifiée en pierre rose et blanche avec l'architecture contemporaine absurde d'Erwin Wurm. D'autre part, elle bouleverse les formes architecturales conventionnelles. En déformant ainsi la maison parentale surannée de son enfance, il enferme le spectateur dans un espace confiné angoissant, mais signifiant. Il le déroute et l'amène alors à se questionner sur le monde et les paysages urbains qui l'entourent.

D'autres œuvres du créateur témoignent de son approche plurielle de l'architecture. Il pastiche par exemple les réalisations majeures du siècle dernier. En effet, dans ses maquettes architecturales dégoulinantes, Erwin Wurm détourne un certaine héritage de l'histoire de l'architecture en reproduisant des édifices mondialement connus tels que le musée Guggenheim de Frank Lloyd Wright et le Seagram Building de Mies van der Rohe, tous deux à New York. Les proportions sont déformées, les façades se liquéfient, les structures s'affaissent. Erwin Wurm rend hommage au patrimoine architectural par la dérision et le détournement afin de poser un regard critique à la fois sur l'art et la société contemporaine. Par le recours à l'humour et la convocation du quotidien, il s'adresse ainsi à tous et propose une approche réflexive de l'expérience esthétique.

Photographies: Narrow House Photo Mischa Nawrata courtesie West Collection / Mies van der Rohe Melting Photo Vincent Everarts

Pour en savoir plus, visitez le site d'Erwin Wurm

7105nomini

Publier votre commentaire

0
  • Aucun commentaire sur cet article.

ADC Awards

ADC-Awards-2017 logo-250-01
Les réalisations architecturales les plus remarquables élues par la communauté professionnelle

>> En savoir plus

 

MIAW

logo miaw blanc ok

Un Prix international décerné aux meilleurs produits par les architectes et les professionnels de l'agencement

>> En savoir plus

 

CONTACTEZ-NOUS !

5, rue Saulnier - 75009 PARIS

T : +(33) 1 42 61 61 81

F : +(33) 1 42 61 61 82

[email protected]

www.muuuz.com

à propos

mon compte 

Version mobile