frendeites
Communautés



Événement : Moderne Maharajah

Jusqu'au 12 janvier prochain, le MAD – ancien musée des arts décoratifs – rend hommage au plus dandy des maharajah : Yeshwant Rao Holkar II. Amoureux de la modernité européenne, cet esthète venu d'Indore est à l'origine de la construction du Palais Manik Bagh, premier édifice moderniste de la région. Quand raffinement oriental rencontre l'avant-garde du Vieux Continent.

Alors qu'il n'était qu'un jeune adolescent, Yeshwant Rao Holkar II (1908-1961) est envoyé en Angleterre, pour étudier dans la prestigieuse institution d'Oxford. Un nouveau monde s'ouvre alors à lui et il est notamment introduit dans les sphères culturelles européennes via le Dr. Marcel Hardy, qui deviendra l'un de ses mentors. Passionné par les avant-gardes artistiques, littéraires et architecturales, il se liera d'amitié avec de grands noms de la création tels que l'architecte berlinois Eckart Muthesius ou l'écrivain Henri-Pierre Roché.

7188nomini

De retour à Indore, une idée folle vient alors au jeune maharajah : ériger le premier palais moderne de la région du Madhya Pradesh. Une entreprise qu'il confie à Muthesius qui sera chargé de transformer les fondations d'un bâtiment déjà existant en une nouvelle résidence privée du prince et de sa femme, Sanyogita Devi.
Résolument ancré dans la modernité, le Palais Manik Bagh introduit de nombreux matériaux novateurs dans son aménagement, comme le métal, le similicuir et le verre coloré. Côté mobilier, la crème de la crème des designers de l'époque peuple les nombreuses pièces de la demeure. On y retrouve par exemple le Transat d'Eileen Gray, les lits en métal et verre de Louis Sognot et Charlotte Alix ou encore la chaise longue de Le Corbusier et de Charlotte Perriand ainsi que les immenses tapis colorés d'Ivan Da Silva Bruhns. Un florilège d'assises, de tables ou de tapisseries qui est présenté sous la nef du MAD dans une scénographie recréant des pièces du palais. Amateur d'art, le maharajah possédait également un Oiseau du célèbre sculpteur roumain Constentin Brancusi, ici présenté dans l'allée centrale.

L'exposition regroupe aussi de nombreux portraits du couple royal, immortalisé par Man Ray ou encore Bernard Boutet de Monvel, que ce soit en tenues occidentales à la pointe de la mode ou en costume traditionnel aux nombreuses dorures. L'occasion de plonger dans l'univers glamour d'un couple d'esthètes, ayant largement contribué à importer la création européenne en Asie du Sud.

Une ode au modernisme !

Pour en savoir plus, visite le site du MAD

Photographies : MAD

Publier votre commentaire

0
  • Aucun commentaire sur cet article.

ADC Awards

ADC-Awards-2017 logo-250-01
Les réalisations architecturales les plus remarquables élues par la communauté professionnelle

>> En savoir plus

 

MIAW

logo miaw blanc ok

Un Prix international décerné aux meilleurs produits par les architectes et les professionnels de l'agencement

>> En savoir plus

 

CONTACTEZ-NOUS !

5, rue Saulnier - 75009 PARIS

T : +(33) 1 42 61 61 81

F : +(33) 1 42 61 61 82

[email protected]

www.muuuz.com

à propos

mon compte 

Version mobile