frendeites

L’agence Gelpi Projects imagine une peinture habitable sous la forme d'un  pavillon, se jouant des frontière entre art et architecture.

 

 

Au sein d’un bâtiment industriel de Detroit, deux volumes de bois symétriques sont bâtis sur un cadre mobile. Ouverts, ils dialoguent avec leur environnement. Fermés, ils plongent le visiteur en immersion dans un univers coloré dont les inombrables bandes de peintures  transparaissent depuis l’extérieur par une série de lignes gavées.

"What results is an ambiguous figure, almost a house, almost a painting, maybe a sculpture, but not quite the right size" Gelpi Projects


Le pavillon questionne les traditionnels modes d’exposition et renversent la hiérarchie entre œuvre et support : la peinture n’est plus accrochée au mur, c’est le mur qui émerge de la peinture. Il représente ainsi l’étroite relation qui unit l’artiste à l’architecte, l’un devant intégrer le travail de l’autre à sa propre composition.

Photographies : Gelpi Projects / Ryan Debolski

Pour en savoir plus, consultez le site de Gelpi Projects.



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

D'A
 

Affichage contextuel MAGAZINE