frendeites



Jouant avec des volumes et des éléments architecturaux brisés ou déchirés, l'artiste allemand Sebastian Wickeroth dessine les contours très personnels d'une esthétique de la destruction.



Brisés, déchirés, comme fondus ou pliés, les volumes, les murs ou les sols, éléments architecturaux isolés et abstraits, se révèlent sous un autre jour. Les travaux de Sebastian Wickeroth nous donnent ainsi l'occasion de réfléchir sur le potentiel plastique, conceptuel et usuel de la destruction, de la cassure, de la déformation. Une manière de dépasser le paradigme de la solidité et de la durabilité, rarement remis en question en design ou en architecture.






Pour en savoir plus sur les travaux de Sebastian Wickeroth, visitez son site.



Source: Acidolatte



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

D'A
 

Affichage contextuel MAGAZINE