frendeites

À la belle saison, le Clos Lucé se vit aussi la nuit. Spectacles, promenades musicales ou encore performances circassiennes éclairées à la bougie illuminent ses soirées.

Le Clos Lucé vous dévoile sa sélection de rendez-vous nocturnes pour découvrir son château et son parc sous un nouveau jour. Au programme : les Nocturnes théâtrales les 15, 16 & 17 juillet à 21h30, et les Flâneries nocturnes les 12 & 13 août de 20h30 à minuit !

Le succès des Nocturnes théâtrales en 2021, avec le spectacle Le Songe d’une nuit d’été de Shakespeare, mis en scène par Didier Girauldon et Constance Larrieu, ne pouvait pas rester sans suite. Trois soirées, les 15, 16 et 17 juillet, sont dédiées à La Nuit des Rois du même auteur. À la tombée du jour, le château devient l’écrin enchanteur de la pièce de William Shakespeare. La Nuit des rois est une comédie écrite au sommet de sa gloire entre 1600 et 1601.

Interprétés en live sur instruments d’époque, chants traditionnels italiens, tarentelles et œuvres du répertoire élisabéthain contemporain de Shakespeare (tel que Purcell ou Dowland) côtoient des morceaux de musique d’aujourd’hui.

La pièce est spécifiquement adaptée pour le Clos Lucé par le metteur en scène Didier Girauldon, directeur du département art dramatique du Conservatoire d’Orléans, en collaboration avec Constance Larrieu, metteuse-en-scène et musicienne. Didier Girauldon et Constance Larrieu livrent ici une version rythmée, dans l’esprit du théâtre de tréteaux, centrée sur l’intrigue, la poésie et l’humour, propres aux grandes comédies shakespeariennes.

Les Flâneries nocturnes 2022 mettent à l’honneur la nature si chère à Léonard.

Elles accueillent les 12 et 13 août la performance « Wald » (forêt) de la compagnie de cirque Right Way Down ainsi que « Léonard au naturel », un spectacle du pianiste Patrick Scheyder dédié à cet amoureux fou de la nature et de la vie sous toutes ses formes, à la fois artiste, ingénieur, botaniste.

Mêlant musique et textes, cette création réunit Patrick Scheyder, le comédien Jean-Claude Drouot, Denis Cheissoux, journaliste et producteur de l’émission « CO2 mon amour » sur France Inter, Mostafa Fahmy au violon, Samir Homsi au oud et Abdelghani Benhelal au chant.

Le spectacle vivant et la nature sont particulièrement mis à l’honneur dans l’édition 2022 des Flâneries nocturnes. Léonard de Vinci est fasciné par la nature ; elle est son maître absolu. Élevé dans la campagne toscane jusqu’à l’âge de 14 ans, Léonard apprend à connaître les végétaux, à communiquer avec les animaux comme le cheval. Il y admire aussi la force des éléments naturels. Dans des textes d’une rare beauté, Léonard de Vinci assimile « corps humain » et « corps terrestre ». Il pense que la mer est le sang de la Terre, que les rivières et les fleuves sont ses veines.

 

Visuels © : Léonard de Serres

 



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

D'A
 

Affichage contextuel MAGAZINE

Coup de coeur !