frendeites

Fruit d’une collaboration entre designers contemporains français et artisans venus de toute l’Europe, Theoreme Editions propose pour sa prochaine édition un nouvel ensemble de dix objets.

La maison d’édition d’objets et de pièces de mobilier fondée par David Giroire et Jérôme Bazzocchi nous invite à la découverte d’un ensemble d’œuvres à la fois sculpturales et poétiques, proposées en éditions numérotées, et pour certaines limitées.

Entre imagination et expertise, Theoreme Éditions puise sa source d’inspiration dans une approche expérimentale des couleurs et des matériaux. Les œuvres dévoilées interrogent les liens entre design, art et modernité, et revisitent le rapport entre la surface et l’objet, le meuble et la sculpture. Les contrastes de matériaux et de textures font la singularité de la table Villers imaginée par Adrien Messié. 

Cette pièce met en opposition l’apparence lisse du plateau de bois blanc laqué avec l’aspect craquelé du piètement en céramique vert mat. Ici comme pour d’autres objets présentés, art moderne et art abstrait tutoient le design contemporain. Le vase en fibre de verre laquée conçu par le designer Matteo Garcia évoque Yves Tanguy et les surréalistes, mais dans une version 2.0 alliant scan 3D et techniques de sculpture séculaire. 

Surréalisme et liquidité moderne également se perçoivent dans la variation des assises Achille imaginée par POOL, où un fauteuil en tweed technique se répand telle une matière molle sur un cube de métal laqué. À l’inverse, le modernisme épuré des suspensions en aluminium dessinées par SCMP Design Office fait écho au minimalisme américain hérité du Bauhaus. 

À leurs tours, la chaise en aluminium d’Exercice Studio et la console plis de Victoria Wilmotte réalisée avec l’Atelier François Pouenat rappellent, par l’aspect brut de leurs matériaux et de leurs formes, l’ère industrielle des machines, de la production de masse et de la reproductibilité technique. De même, le miroir en pied de Wendy Andreu, donnant l’impression d’un monolithe d’aluminium à échelle humaine, permet un jeu de reflets sur des lames de miroir et de verre sans tain à travers lesquelles on peut malicieusement voir sans être vu. 

Enfin, le vase maillons conçu par Service Généraux et produit en céramique mate imprimée en 3D, ainsi que la table basse de Hall.Haus dont le plateau de verre flotte sur des cordages de bois noués, semblent quant à eux évoquer un certain fétichisme des formes, non sans évoquer le chef-d’œuvre de Pier Paolo Pasolini, Théorème, dont la maison d’éditions tient son nom. 

Artiste invités : Clédia Founiau, Vincent Beaurin et Justin Morin.  

 

Du 18 au 26 mars 2022

Lundi au Dimanche de 10h à 19h

Espace Bertrand Grimont à Paris

 

Visuels © : Valentin Fougeray

 



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

SITEOK
 

Affichage contextuel MAGAZINE