frendeites

Jumbo Bag, marque française spécialisée dans la création de poufs géants et de mobilier intérieur et extérieur, lance une nouvelle collection de poufs, coussins et balles d’assise en partenariat avec trois artistes graffiti toulousains : Soone, Der et Apache. 

Chacun avec leur style unique, ces trois graffeurs talentueux rhabillent les produits phares de la marque pour en faire des éléments de décoration unique pour son intérieur. Attention les yeux !

Il y a Soone, graffiti artiste devenu designer, originaire de Toulouse, qui trace dès l’adolescence son itinéraire une bombe à la main. Véritable légende et pionnier du graffiti Français, en 1995 il est à la recherche d’un nouveau support de communication, il crée ses premiers tee-shirts sous la marque “Bullrot”, le succès est immédiat et retentissant pendant plus de 10 ans. Opposé à la routine, il quitte du jour au lendemain la France pour découvrir la Chine. Dix ans plus tard l’aventure continue, il s’installe en 2005 à Shenzhen et fonde “S2one Ltd”, s’entourant d’une équipe internationale.

Il y a aussi DER. C’est en 1989 qu’Éric Der débute dans le mouvement graffiti, au sens propre du terme… « Tag-party », suivis de « tops » et de ce qui l’attirait déjà le plus : le « graff-couleur », le « wild style ». 1994 date de sa première pièce en « 3d », style dans lequel il rajoute petit à petit sa touche personnelle, qu’elle soit « mécanique » ou « organique », mais tout en gardant un esprit « calli-graffiti » qui pour lui reste essentiel dans la recherche des formes de ses lettrages, qu’il peaufine avec les différents groupes avec lesquels il évolue, que ce soit avec la « truskool », il y quelques années, ou « Leclub » plus récemment. Le passage à la toile a été une suite logique de son travail sur mur, mais le support, les techniques et les thèmes qu’il explore sont les reflets de sa vie passée, actuelle ou future…

Enfin, il y a Apache, né à Sète en 1988. Il découvre le graffiti dans le courant des années 2000, et commence à faire ses gammes en s’inspirant des techniques et de l’univers de ses aînés (Kaor, Vania, Smole…). Naturellement, au fil de ses voyages et de ses rencontres, il se décide à se consacrer pleinement à son art. Ainsi, pendant plus de 10 ans, il vivra à fond son “graffiti-vandale pur-et-dur”, le vrai, l’authentique, comme il l’aime, à graffer le plus illégalement possible les rames des métros de Madrid, Berlin, Paris, Rome ou encore Hambourg. Sa motivation, la compétition ; son adrénaline, l’interdit. Toujours à la recherche de nouveaux projets, il aime rester en contact avec le “terrain”, ce territoire de l’ombre qui l’a amené à la lumière et dans lequel il puise toute son énergie. C’est dans cet état d’esprit que Apache a choisi de rejoindre died le 50cinq, résidence toulousaine abritant des artistes tels que Julien Soone, OneSiker ou encore Fréd Manenc.

 

Pour en savoir plus, visitez les comptes Instagram de Julien SooneEric Der et Apache.

 

 



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

SITEOK
 

Affichage contextuel MAGAZINE