frendeites

Les espaces se frôlent les uns aux autres pour former une collection qui nous invite à entrer dans un espace de bien-être.

Ce nouveau concept de baignoires et de lavabos architecturaux marque le lancement de la collaboration entre Agape et le célèbre architecte français.

Pour Nouvel, l’architecture est à la fois profondeur de la pensée et rigueur ; poésie et plaisir. Chaque détail de son concept de baignoire est parfaitement calibré pour nous inviter dans un espace de détente, de bien-être et de dialogue pour mettre en valeur la beauté du marbre naturel à travers le langage géométrique de la bidimensionnalité. Ces valeurs se retrouvent dans le nom de la collection à travers deux définitions : surface et visage humain.

Grâce à un ingénieux système de joints invisibles, la baignoire est construite de telle sorte que ses surfaces semblent tout simplement se toucher les unes avec les autres. L’effet est à la fois grandiose et léger, essentiel et matériel tout en étant généreux et fonctionnel. Les surfaces s’effleurent entre elles pour devenir un appui. Grâce à une conception extrêmement précise et à une attention particulière portée à l’angle adéquat de chaque surface, la baignoire devient un nid confortable où l’on peut s’asseoir, s’allonger, lire et se détendre. Voici un hommage au tableau emblématique de Jacques-Louis David, La Mort de Marat.

« Dans les choix architecturaux réservés à mon intérieur, la salle de bain est un espace primordial pour moi. L’emplacement de la baignoire l’est encore plus. Même dans les installations les plus compliquées, il faut la laisser libre, comme un bateau en mer. Un endroit où la lumière entre, près d’une fenêtre avec vue sur le ciel, la ville et le paysage », décrit Jean Nouvel.

Une vision de la baignoire comme épicentre du bien-être trouvant son illustration concrète dans l’expression « Face à face ». Un projet qui attire l’attention et qui a besoin d’espace pour se déployer. Un emplacement extérieur est facile à envisager.

La poétique de la bidimensionnalité se poursuit avec les lavabos de la collection, déclinés en différentes versions : murale, indépendante et à encastrer. Canalisables grâce au plan convenablement incliné de la vasque, ils combinent des surfaces verticales et horizontales pour une structure architecturale rigoureuse. Un porte-serviettes ou un élément de rangement peut être ajouté.

Ces objets de nature abstraite, tels que la baignoire, utilisent des contrastes pour mettre en valeur la splendeur baroque du marbre. En effet, le choix des matériaux est d’une importance fondamentale pour Jean Nouvel et pour Agape : ils doivent être naturels et posséder une véritable histoire, comme les plus beaux marbres.

C’est un choix idéal pour qu’une salle de bain trouve de nouvelles formes architecturales en fusionnant matière et pureté. 

 

Visuels © : Agape

 



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

D'A
 

Affichage contextuel MAGAZINE