Grégory Guillemain : Salon Léa Loghan

Derrière cette façade d’immeuble bourgeois de Reims (51) se cache un coiffeur pas comme les autres. Conçu par l’architecte local Grégory Guillemain, le salon Léa Loghan s’illustre par son traitement raffiné, alliant charme de l’ancien et détails contemporains élégants.

Prenant place dans un appartement bourgeois accessible via une cour, le salon de coiffure Léa Loghan de Reims mise sur la notion d’exclusivité. Ici, pas de façade tape à l’oeil mais un boudoir secret dédié au soin du cheveux et au bien-être des clients.

7363nomini

Aux manettes de ce projet ? L’architecte local Grégory Guillemain qui mise sur un concept intimiste, plus confidentiel, donnant l’impression aux clients d’être « comme à la maison ». Une maison élégante et luxueuse dont les codes sont empruntés aux logements haussmanniens parisiens. Parquet à motif chevrons et moulures sophistiquées accueillent ici les différents postes de coiffage, un espace d’attente et un comptoir. Le premier espace de l’ensemble, aux murs noirs, réceptionnent les clients qui patientent sur du mobilier ancien. Une fois leur tour venu, ces derniers s’installent dans le deuxième espace où chaque station est composée d’un miroir aux contours en laiton et à la tablette en marbre. On vous l’avait dit : luxueux !
Enfin, l’ensemble en enfilade se conclut sur une salle séparée du reste par des portes fenêtres où prennent place les bacs à shampoing et un plan de travail contemporain.

Côté déco, le commerce fait la part belle aux éléments végétaux, notamment avec la mise en place d’une couronne verte installée au centre du plafond du salon. Des détails naturels sublimé par du mobilier de designer, comme la lampe Pipistrello de Martinelli Luce.

De quoi prendre soin de soi avec style !

Intitulé du projet : Salon Léa Loghan
Lieu : Reims (51)
Maîtrise d'ouvrage : Salon Léa Loghan
Maîtrise d'œuvre : Grégory Guillemain
Surface : NC
Montant des travaux : NC
Calendrier : NC

Pour en savoir plus, visitez le site de Grégory Guillemain

Photographies : DR

Zoé Térouinard