frendeites

Architecture

Logements collectifs en Restanques à Montpellier par l’Agence Clausel-Borel architecte

Le projet regroupe  50 logements collectifs dont 10 logements sociaux ( Promologis) avec un niveau...

Une écriture architecturale épurée, rassurante et durable pour le Village des Solidarités par A+Architecture

À Marguerrites, dans le Gard, le Village des Solidarités transcrit spatialement, constructivement et...

Un futur campus éco-responsable et innovant à Ivry-sur-Seine pour L’ESIEA

Situé au cœur de la future Agrocité Gagarine-Truillot d’Ivry-sur-Seine, ce nouveau campus...

Arts

Le projet artistique de Barthélémy Toguo pour la future ligne de tramway de Montpellier

Barthélémy Toguo travaille depuis longtemps sur les relations homme/nature, que ce soit sous les...

Urbaines - Street Art : quelle place pour les femmes dans l’art urbain ?

La Galerie d’Art contemporain Le Comoedia commence l’année avec une exposition-vente entièrement...

Pierre-Paul Marchini joue avec l'abstraction pour faire jaillir la lumière

"Une œuvre d'art qui n'a pas commencé dans l'émotion n'est pas de l'art", écrivait le peintre Paul...

Design

Collaboration Delisle x Wilmotte : vision futuriste x savoir-faire d’exception

C’est dans le cadre de la réhabilitation de l’hôpital Richaud de la ville, construit au XVIIIe...

ovre.design® pour le relooking complet de l’hôtel Salus, à Jesolo, en Italie

À Jesolo, en Italie, l'hôtel Salus est un établissement familial, situé à proximité immédiate de...

Louis Ghost : déjà 20 ans pour la chaise emblématique signée Starck

Il y a 20 ans naissait la chaise Louis Ghost grâce aux visionnaires de Kartell qui ont alors...

Intérieur

Sandra Benhamou pour un appartement familial dans un immeuble haussmannien

Sandra Benhamou signe un appartement situé au cinquième étage d’un immeuble haussmannien à...

Pierre Yovanovitch pour la scénographie du nouvel Opéra Rigoletto au Theater Basel en Suisse

C’est à Pierre Yovanovitch, invité par le metteur en scène Vincent Huguet, que l’on doit la...

Monbleu Père Lacheese par Mur.Mur Architecte

Après un restaurant-fromagerie aux abords des Grands Boulevards, après un petit comptoir de...

Abonnement Newsletters
Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

 
 da304

Le studio Toro & Liautard revient dans l'arène de l'architecture d'intérieur avec brio. Si le duo mené par les français Hugo Toro et Maxime Liautard n'en est pas à son premier coup d'éclat – ils sont notamment à l'origine du restaurant la Perruche du Pintemps Haussmann, du Grand Café Capucines ou encore de BB Blanche – cet appartement niché sous les toits de Paris est leur tout premier projet résidentiel.

La genèse de ce pied-à-terre au charme rétro des années 1970 se résume à une carte blanche donnée par un couple d'amis dans cet espace de 140 mètres carrés, en lieu et place de ce qui fut autrefois un ensemble de chambres de bonne.

Disposant de belles hauteurs sous plafond allant jusqu'à 4,5 mètres – malgré la contrainte d'un pan de mur mansardé dont ils font sauter les cloisons – ce lieu de vie d'inspiration speakeasy accueille une cuisine ainsi qu'une salle à manger toutes en longueur.

Les tons chauds des différents bois, que l'on retrouve sur la table en chêne, sur les chaises de bar espagnoles des années 1930, ou encore sur le papier peint effet cuir de Cordoue, sont réveillés par la brillance du laiton qui s'affiche par touches, le tout ponctué de marbre italien tricolore.

De l'autre côté des imposantes colonnes de séparation dorées placées entre cet espace et le salon, la même palette de couleur s'invite sur les tables basses, le manteau de la cheminée en céramique verte et les canapés en panne de velours. Côté mobilier, les créations sur mesure du studio et objets chinés sont posées au sol en parquet de chaine blanchi huilé.

L'espace jour disposant d'un escalier en acier noir menant sur le toit terrasse, offre une vue à 360 degrès sur la capitale. L'espace nuit quant à lui, est desservi par un couloir vouté avec une enfilade de portes derrière lesquelles se cachent deux chambres à coucher. La première est agencée autour d'un lit cerclé de bois d'ébène de Macassar, prolongée de panneaux en cannage et en verre mis en valeur par le bleu céladon de la moquette, contrastant ainsi avec la seconde au style plus sobre.

Point d'orgue de cette réhabilitation menée avec maestria ? La salle de bain, tout de rose vêtue, du sol en terrazzo, jusqu'aux murs en béton enduit, accueillant une baignoire sabot en porcelaine blanche.

So chic !

Pour en savoir plus, visitez le site du studio Toro & Liautard 

Photographies : DR



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

SITEOK
 

MUUUZ Facebook likebox