À quelques pas de la Place de la République à Paris (11e), ce qui fut un bistrot terne et défraîchi est aujourd'hui un troquet et bar à cocktails branché de la Capitale : Mon Coco. Aménagé par l'architecte d'intérieur Michael Malapert, le lieu chaleureux et éclectique tire ses inspirations du fameux parvis urbain qui lui fait face.

Aménager un bar, un restaurant et une boulangerie libanaise dans un local de 24 mètres pour 4 ? Il en fallait plus pour effrayer l'architecte d'intérieur et photographe canadien David Dworkind qui réalise à Montréal (Canada) le Jouney Café, dont le nom mais aussi l'esthétique industrielle et brute fait référence à Jounieh, ville natale du propriétaire située au nord de Beyrouth.

Pour sa seconde adresse à Valence (Espagne), dans le quartier étudiant de la ville, l'enseigne Doctor Manzana, spécialisée dans les produits dérivés pour I-phone, fait appel à l'agence de design locale Masquespacio. Peint du sol au plafond de couleurs vives et illuminé par des néons blancs, l'espace de vente est à l'image de la marque : extravagant et pétillant.

Derrière la façade haussmannienne d'un immeuble de la Rue du Château d'Eau à Paris (10e), se cache une ancienne manufacture dans laquelle le studio de design et d'architecture britannique MoreySmith a imaginé un étonnant espace de coworking. Malgré son architecture industrielle, le lieu chaleureusement investi par des meubles de couleurs vives n'est pas sans rappeler l'ambiance des classes d'école.

À Austin (États-Unis), l'agence texane Michael Hsu Office of Architecture restructure entièrement un ancien local commercial de plain-pied pour offrir au restaurant mexicain ATX Cocina un intérieur unique. Coiffé de voûtes en bois de pin, l'établissement offre deux ambiances contrastées, l'une toute en courbes, l'autre tout en lignes.

À Kavala (Grèce), les jeunes designers du studio local ark4lab of Architecture réalisent l'aménagement d'un café traversant et sinueux du centre-ville. Entre béton brut et plaques de cuivre, le lieu nous plonge dans une atmosphère industrielle et chaleureuse.

Situé à 1 230 mètres d'altitude, le Miramonti Boutique Hotel domine la Chaîne des Dolomites (Italie). Il offre à ses résidents des vues exceptionnelles sur le paysage pittoresque alentour, dans une enveloppe unique à la fois contemporaine et vernaculaire, tournée sur la vedette de la région : la montage.

Dans un café du centre-ville de Chengdu (Chine), le studio de design australien Biasol nous fait plonger dans l'atmosphère nostalgique et saisissante du Grand Budapest Hôtel, film réalisé par l'américain West Anderson. Un design simple agrémenté de couleurs pastel et de quelques touches extravagantes savamment distillées.

Pour sa deuxième adresse parisienne, la chaîne de fitness spécialisée dans le cyclisme LET's RIDE fait appel à l'agence de design et d'architecture DAS-studio qui imagine dans d'anciens ateliers, une salle de sport à l'ambiance minimaliste et industrielle.

À l'occasion de la foire d'art contemporain Art Basel de Miami (USA), le plasticien belge Carsten Höller imagine un pop-up club original pour la maison de haute couture Prada. Une boîte de nuit aux ambiances extérieures et intérieures radicalement différentes, à l'image de la diversité des créations de la marque.
Afficher plus
Logo-ML SiteADC

Book des Lauréats des MIAW

 
 BOOK MIAW INNOVATION 2023 COUV

d'architectures en kiosque

DA316SITE
 

Coup de coeur !