frendeites

Imaginé par l’agence Bernard Desmoulin architecte, le Conservatoire de musique, danse et art dramatique Paul Dukas s’installe dans le 12 ème arrondissement de Paris. Le lien étroit du conservatoire avec la place qui l’accueille s’est traduit par un travail sur l’échelle de construction et de son rapport aux masses, alternant les pleins et les vides.

L’approche des architectes visait à générer un espace public dans ce projet constitué de deux volumétries identifiables et contrastées qui prolonge l’espace d’une placette. La première, horizontale, est une masse pleine tandis que la seconde, en creux, est une courbe construite sur 6 niveaux pour accueillir les salles d’enseignement. Cette courbe crée en les reliant une articulation douce entre les constructions (projetées ou existante) des rues nouvelle et du Charolais. Cette disposition volumétrique offre l’image d’un équipement public accueillant aux multiples facettes triangulaires pleines ou vitrées en façade. Le contraste volumétrique des deux corps du projet se retrouve dans l’expression des façades. Chacune exprime une fonction et un contexte urbain différent, l’une est courbe, ouverte et claire, l’autre est horizontale, anguleuse et sombre. La peau qui enveloppe l’auditorium est une carapace métallique (de tôles d’acier) habillant une structure béton. Les façades principales du bâtiment courbe sont composées d’éléments vitrés et de bardeaux en terre cuite Longoton® du fabricant Moeding qui se déclinent en trois nuances de bleu nuit.

 

Photographies : © Michel Denancé

Pour en savoir plus, visitez le site de Bernard Desmoulin architecte



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

D'A
 

Affichage contextuel MAGAZINE

Coup de coeur !