Les architectes de chez FINNE Architects (Seattle, US) présentent la Maison Bainbridge, un refuge d'exception dissimulé au cœur d'une forêt dense de plus d’un hectare sur Bainbridge Island, une petite ville de l'ouest de l'État de Washington. Une allée de 150 mètres serpente à travers les bois jusqu'à cette demeure, située dans une clairière au sommet d'une petite colline douce.

Conçue avec une approche architecturale privilégiant la simplicité et l'intégration harmonieuse dans le paysage, la maison se compose de deux volumes principaux, séparés par une entrée vitrée. À l'ouest de cette entrée se trouve l'aile des chambres, tandis que le pavillon de vie s'étend vers l'est. Cette aire de vie est encadrée de larges murs de verre au sud et au nord, invitant la nature à envelopper l'espace, avec une cheminée en brique Kolumba du Danemark aux nuances grises.

Le plafond du pavillon de vie se distingue par des poutres en bois apparentes, interrompues par cinq puits de lumière. Ces derniers, légèrement désaxés par rapport à la géométrie orthogonale des poutres, dévoilent un parcours lumineux qui débute dans la cuisine et se déploie à mesure que l'on avance dans l'espace.

La simplicité domine également le choix des finitions intérieures, avec des armoires en hêtre européen, des sols en chêne blanc teinté et des murs d'un gris serein. L'îlot de cuisine, en quartzite blanc, se présente comme une pièce sculpturale mise en valeur par un comptoir pour le petit déjeuner, en verre moulé, soutenu par un panneau d'acier découpé au laser.

La signature de FINNE Architects en modernisme artisanal se retrouve dans les luminaires en acier doux ondulants suspendus au-dessus de l'îlot de cuisine et de la table à manger, le comptoir en verre moulé, la table à manger sur mesure, l'escalier principal épuré en acier et bois, le placard à manteaux en écran de bois ondulant près de l'entrée principale, et les portes en acier plié cachant un téléviseur à écran plat à côté de la cheminée. Cette approche artisanale se poursuit à l'extérieur avec un motif varié de bardage en cèdre clair et les briques Kolumba faites à la main du Danemark, offrant une touche d'unicité aux murs de l'espace de vie et de la cheminée.

Conçue dès le départ pour être durable, la maison Bainbridge intègre des surplombs de toit larges, une isolation supérieure de 40% aux normes exigées, une ventilation naturelle efficace, un éclairage naturel abondant, des installations sanitaires économes en eau, un éclairage LED, des matériaux locaux, et un aménagement paysager résistant à la sécheresse. Les fenêtres, dotées de verres isolants à faible émissivité, sont équipées de stores dissimulés, et le toit est prêt à accueillir des panneaux photovoltaïques.

Les surplombs profonds, les stores intégrés, et les fenêtres à auvent fonctionnelles sont conçus pour réduire les gains de chaleur en été, tandis que l'angle bas du soleil en hiver permet de réchauffer passivement les sols chauffants. L'utilisation de peintures et de teintures à faible teneur en COV illustre une autre facette de la conception durable : éviter la consommation et la production de masse pour privilégier la longévité et la qualité.

 

Visuels © : Benjamin Benschneider



Logo-ML SiteADC

Book des Lauréats des MIAW

 
 BOOK MIAW INNOVATION 2023 COUV

d'architectures en kiosque

DA316SITE