La jeune agence d'architecture parisienne Ateliers O-S Architectes vient de livrer une opération de 39 logements sociaux locatifs à Chalon-sur Saône. Sur un ancien site industriel proche du centre ville, les architectes Vincent Baur, Guillaume Colboc et Gaël Le Nouëne ont ainsi imaginé un bâtiment à la volumétrie simple et parcourue de  balcons filants. Rythmés par des panneaux de bois aux couleurs dégradées, ils protègeront les habitants du soleil et des regards indiscrets.





 

 























Sur ce projet, l'agence Ateliers O-S architectes précise :

"Le bâtiment a été conçu et réalisé  sur la base de deux principes : densité et générosité pour la ville et pour les usagers. Ainsi les logements s'organisent dans un volume simple ceinturé de balcons filants, dont l'intimité est assurée par un jeu de lamelles de bois colorées.

Ce travail sur l'enveloppe assure à la fois une identité forte au bâtiment, lui donne un caractère cinétique qui anime les façades, et offre une protection solaire et visuelle aux habitants de l'immeuble. Le projet s'impose en douceur dans un contexte qui l'accueille tel un vaisseau aux mille voiles reflétant les multiples couleurs du ciel. Le choix s'est ainsi porté sur une gamme du blanc au bleu qui vibre avec les lumières changeantes de la journée.

Le jeu de couleurs se dégrade subtilement à chaque angle du bâtiment, du plus clair au plus foncé. Le projet étonne dans ce quartier aux architectures très hétéroclites, et apporte une touche de couleur et d'audace délicate. Les façades sont également animées d'ouvertures toute hauteur qui amènent la lumière au cœur de chaque pièce et permettent de profiter pleinement de la vue. 

Les étages se décalent les uns par rapport aux autres  créant un effet évasant graduellement la volumétrie  tout en jouant avec les règles d’alignement. Les lamelles sont arrimées en rives des balcons en partie haute ou basse suivant la façade, renforçant ainsi l'effet de décrochement des balcons. A l'image d'un pont de bateau ou d'un deck, ces balcons sont de véritables pièces extérieurs qui sont aujourd'hui habitées de manière très diverses par les locataires.

Les logements s'organisent autour de deux circulations verticales, une par corps de bâtiment. La cage A distribue 16 logements par un escalier naturellement éclairé, la cage B 23 logements par un ascenseur et un escalier de service. Un sous-sol accessible depuis la rue Galilée abrite 39 places de parking.

Les logements bénéficient presque tous d’une double orientation du fait des multiples situations d’angle qu’offre le bâtiment où chaque pignon est traité comme une façade principale pour créer des vues multiples et dégagées. Une faille au niveau du jardin permet aussi d'offrir plusieurs orientations aux logements attenants. Seuls huit logements sont mono-orientés au sud, bénéficiant ainsi d'une lumière généreuse quelque soit la saison.

Les logements ont étés conçus de sorte que chaque pièce de vie bénéficie d’un prolongement extérieur. Les chambres et les séjours donnent sur le balcon filant afin que chaque habitant puisse profiter de son espace extérieur privatif. Ces espaces extérieurs protégés bien dimensionnés deviennent à la fois des vrais lieux de vies et des espaces de circulation appropriables permettant de multiplier les parcours et de diversifier les usages."

Photographies: Luc Boegly

Pour en savoir plus, visitez le site d'Ateliers O-S Architectes.


Logo-ML SiteADC

Book des Lauréats des MIAW

 
 BOOK MIAW INNOVATION 2023 COUV

d'architectures en kiosque

DA316SITE
 

Coup de coeur !