frendeites

Le site d'implantation de la ZAC Cœur de Poulfanc à Séné présente une qualité paysagère exceptionnelle. Sa topographie douce ainsi que sa trame bocagère en font un site à caractère tout à fait particulier mis en valeur à travers l’architecture des bâtiments, la volumétrie, la découpe des gabarits. 

La conception du projet repose sur une intention première posée comme un postulat : surtout ne pas travailler contre un paysage en l’asservissant à un modèle résidentiel, mais proposer un aménagement du bâti qui s’accorde avec les singularités du territoire. 

Ici, les architectes (ALTA Le Trionnaire - Le Chapelain) ont voulu travailleer sur un projet « paysage » en continuité avec les intentions urbaines et paysagères de la ZAC. S'appuyant sur la mémoire du site, il était primordial de respecter la situation dans laquelle s'insérait le projet par la mise en œuvre soignée de matériaux simples et pérennes, pour une architecture de qualité. 

La pérennité des façades passe donc par des matériaux durables et d'entretien simple. La gestion de l'écoulement des eaux contribue à conserver les façades en bon état. 

Les effets de frontalité ont été limités au profit de la profondeur, des porosités, des vues sur l'intérieur de l'îlot afin de le révéler. Ce travail a permis d'articuler l'aménagement des espaces publics, en particulier de la « Coulée Verte », les venelles urbaines avec le cœur d'îlot de l'opération. Une transition douce s'opère de cette manière de l'espace public à l'intimité des logements. 

L’organisation imaginée des rez-de-chaussée des immeubles autour des halls traversants assure la continuité visuelle entre le cœur d’îlot et la promenade ou la rue. De manière générale, le travail de l'agence visait à optimiser les orientations des logements, ainsi que les vues vers les espaces urbains, naturels et paysagers. 

Les architectes ont recherché des vues et des orientations favorables à tous les logements et à minimiser l’impact des bâtiments dans le paysage et vis-à-vis du bâti avoisinant. Chacun d'eux se tourne vers le cœur d'îlot paysager à forte densité végétale pour composer un territoire cohérent avec l'environnement. Les porosités et percées visuelles créent des rapports au sol de l'extérieur vers le jardin ou cœur d'îlot. 

La totalité des logements bénéficie d'une orientation favorable à l'Est, à l'Ouest ou au Sud. Un grand nombre d'entre eux ont une double voire une triple orientation (pour les grands appartements), et tout logement mono-orienté au Nord a été exclu du projet.

Cette répartition permet outre les orientations favorables, de proposer au plus grand nombre d'appartements des vues lointaines, obliques sur le grand paysage. 

 

Visuels © : G. Chevrier

 



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

D'A
 

Affichage contextuel MAGAZINE

Coup de coeur !