frendeites

Livré en septembre 2021, le centre culturel Sara, en Suisse, a fait partie des trois projets proposés par la rédaction de Trä, l’une des cinq revues européennes spécialisées dans l’architecture bois, membre du jury du Prix International d’Architecture Bois décerné par la presse. Il en est sorti lauréat.

C'est le centre culturel le plus vertueux du monde. Lauréat de la 4e édition du Prix International d’architecture bois, il a été conçu par l’agence White Arkitekter qui avait une obsession en tête : utiliser du bois local partout où cela est possible. Il en résulte un ensemble imposant qui défie l’ingénierie avec une tour de 76 mètres dépourvue de noyau en béton, des espaces intérieurs à fort caractère, et enfin un bilan carbone calculé précisément par l’agence, mettant en valeur un travail de neutralisation particulièrement poussé. 

Ce n’est donc pas par hasard que cet édifice a été récompensé, car il répond aux besoins d’aujourd’hui en matière d'architecture. 

Le centre culturel est imposant par sa taille et le nombre de fonctions qu’il abrite. Le recours massif au bois est couplé avec des prouesses techniques, comme la capacité de monter à 76 mètres sans noyau en béton. La précision avec laquelle l’agence a calculé le bilan carbone de l’intervention, couplée avec le recours à des matériaux et intervenants en cycle court, en fait le modèle de la construction bois européenne pour les années à venir.

 

 



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

D'A
 

Affichage contextuel MAGAZINE