C’est au groupe François 1er, acteur majeur de la restauration de bâtiments d’exception, que l’on doit la transformation de l’ancien Couvent des Ursulines de Guérande, pays de l’or blanc, en 41 logements ainsi que quatre surfaces commerciales (ateliers). Une opération de restauration menée avec le plus grand soin pour ce site remarquable du XVIIe siècle, inscrit aux Monuments Historiques.

Le respect de l’architecture existante, des formes et de l’authenticité des matériaux a guidé les opérations. Un programme réalisé par Pascal Prunet, Architecte en chef des Monuments Historiques.

Situé à l’extrémité est du Faubourg Saint-Michel, au cœur des marais salants, aux portes de la cité médiévale de Guérande et à quelques minutes de la Baule-Escoublac, le site bénéficie d’un emplacement exceptionnel, avec vue sur la presqu’île du Croisic. Très touristique, la Ville de Guérande séduit pour son architecture ancienne autant que pour la beauté de ses paysages. 

L’imposante bâtisse historique présente un plan symétrique en U. Celle-ci est constituée d’un cloître rectangulaire, d’une galerie au rez-de-chaussée, de façades s’ouvrant sur des paysages différents : un parc à l’est, des jardins ouverts à l’ouest,… et des étages bénéficiant de vues sur les lointains, les marais salants et la mer.

Avec ses façades en moellon de granite apparent et sa majestueuse toiture à long pans avec croupe, l’objectif de la restauration consistait à créer des espaces de vies confortables…

En 30 mois, le bâtiment a fait peau neuve. Du sol au plafond, l’ensemble a été restauré. Objectif : conserver et mettre en valeur des éléments architecturaux remarquables (corniches, moulures, plafonds à la française, escaliers d’origine intérieur,…). 

Plus précisément, les façades ont été nettoyées, les parements en pierre de taille restaurés et ceux en moellons rejointés et enduits à chaux. La difficulté a été d’extraire toutes les pierres abîmées pour les remplacer par les nouvelles corniches en pierre de tuffeau. Un travail fastidieux et complexe. 

Les menuiseries, les fenêtres et les portes ont été restaurées ou réinterprétées par l’Atelier Bourneuf, en respectant le modèle existant et le dessin des menuiseries originelles, avec la complexité d’y installer du double vitrage à la place du simple vitrage. 200 ouvertures traditionnelles ont été recréées sur-mesure.  

 

Visuels © : Hadrien Brunner, Groupe François 1er 



Logo-ML SiteADC

Book des Lauréats des MIAW

 
 BOOK MIAW INNOVATION 2023 COUV

d'architectures en kiosque

DA316SITE