La chapelle Saint-Michel, érigée en 1674 sur le Mont Saint-Michel de Brasparts (culminant à 381 m), est devenue propriété du Conseil départemental en 1965. Considérée comme un symbole du patrimoine breton, elle profite d’un emplacement offrant une vue panoramique magnifique. Après les incendies dont elle a été victime, elle a été entièrement restaurée et rendue aux habitants du Finistère le vendredi 7 juillet 2023, soit moins d'un an après les sinistres.

Grâce à l'intervention des pompiers, la chapelle a été épargnée par les flammes. Cependant, en raison de son état préexistant, le Département avait déjà planifié une restauration de la toiture bien avant le sinistre. Suite aux événements, il a finalement décidé de lancer un projet de rénovation plus étendu. Cette réhabilitation a été financée grâce à un don de 550 000 euros de la part d'Artémis, une société holding appartenant à la famille Pinault et initiée par François Pinault. Une contribution qui a permis de donner une envergure plus importante au chantier de rénovation.

Commencés à l'automne 2022, ces travaux ont permis de restaurer les murs endommagés par l'humidité ainsi que la charpente, en utilisant des techniques traditionnelles respectueuses de la simplicité de l'édifice. Des artisans locaux (maçons, charpentiers, couvreurs, céramistes, sculpteurs, ferronniers, etc.) ont réalisé ces opérations, qui ont également permis de réintégrer des éléments disparus de la chapelle, tels que la cloche, qui retentira à nouveau !

Un nouvel ameublement liturgique a également été commandé au célèbre designer finistérien, Ronan Bouroullec, par le diocèse de Quimper et Léon, qui est responsable de la chapelle en vertu de la loi de 1905. Ronan Bouroullec a abordé cette commande dans un esprit de simplicité et de sobriété qui correspond à l'esprit du lieu. Il a accordé une grande importance à la présence et au mystère de la lumière en apportant sa contribution artistique et ce à titre gracieux. 

Le chantier de rénovation de la chapelle et la création de son mobilier ont été étroitement suivis par Jean-Jacques Aillagon, ancien ministre de la Culture et président de la Mission des enclos paroissiaux du Finistère. Une restauration entièrement réalisée par des artisans locaux, dont beaucoup de spécialistes de la rénovation du patrimoine.

 

Visuels © : Ronan Bouroullec

 



Logo-ML SiteADC

Book des Lauréats des MIAW

 
 BOOK MIAW INNOVATION 2023 COUV

d'architectures en kiosque

DA316SITE
 

Coup de coeur !