Le musée Paul Valéry de Sète inaugure le 23 mars une exposition remarquable, intitulée « Pierre-Luc Poujol. Arborescences », qui restera ouverte au public jusqu'au 26 mai 2024. Cette présentation met en lumière le travail fascinant de Pierre-Luc Poujol, un artiste qui a su capter l'essence même de l'arbre pour la transformer en un message puissant sur l'évolution, la destruction, et finalement, la conservation de notre environnement naturel.

Poujol, né en 1963 dans les Cévennes, a développé très tôt une connexion intime avec la nature, en partie grâce aux influences de son grand-père agriculteur et de son père pasteur. Sa carrière artistique, débutée après d'excellentes études aux arts appliqués de Bordeaux, a été marquée par une exploration continue de la matérialité et du symbolisme des arbres. Son œuvre se distingue par l'utilisation de techniques variées, allant du dripping à l'emploi de matériaux organiques tels que la cendre ou le bois brûlé, témoignant d'un engagement profond envers la représentation et la préservation de la nature.

L'exposition au musée Paul Valéry rassemble plus de 70 œuvres, incluant peintures et sculptures sur bois, qui illustrent l'évolution stylistique de Poujol. Ses travaux initiaux, caractérisés par un mélange d'abstraction et de figuration, ont progressivement cédé la place à des formes plus fragmentées et déstructurées. Cette transformation reflète non seulement une réponse artistique aux catastrophes naturelles aggravées par le changement climatique mais aussi une invitation à considérer l'arbre comme un symbole de la fragilité et de la résilience de notre monde.

Ce qui rend les œuvres de Poujol particulièrement poignantes, c'est sa capacité à travailler non sur, mais avec la nature. En substituant les pinceaux traditionnels par des fragments de végétaux et en incorporant des matériaux directement issus de l'environnement, l'artiste parvient à créer un dialogue entre le spectateur et le sujet, rendant ses arbres à la fois des idéogrammes secrets et des témoins de leur propre vulnérabilité.

L'exposition est également une occasion de reconnaître l'engagement de Poujol envers la cause environnementale. En devenant le premier ambassadeur de l'ONG française Cœur de Forêt en 2022, il a démontré que son art est indissociable de son activisme, utilisant sa notoriété pour sensibiliser à la préservation de notre biodiversité.

La scénographie, conçue par Stéphane Tarroux, directeur du musée et conservateur en chef du patrimoine, offre une immersion profonde dans l'univers de Poujol. Le catalogue de l'exposition, édité par Loubatières avec des essais de Michel Collot et Laurent Fabre, fournit des clés de lecture enrichissantes pour appréhender la portée de son œuvre.

 

Pierre-Luc Poujol. Arborescences 

23 mars-26 mai 2024

Musée Paul Valéry

 

Visuels © : B.Pantel, Pierre-Luc Poujol



Logo-ML SiteADC

Book des Lauréats des MIAW

 
 BOOK MIAW INNOVATION 2023 COUV

d'architectures en kiosque

couvdasite
 

Coup de coeur !