frendeites



Avec "Glimpse", son miroir en forme de porte entrebâillée, Sarah Tamala Kang nous invite à voir au travers des murs et à franchir l'infranchissable. Un objet poétique, entre art et design.

Imaginé par Sarah Tamala Kang, étudiante au Art Center College of Design de Pasadena - Californie, "Glimpse" est un miroir de 196 centimètres de hauteur pour 91 centimètres de largeur. Adossé à un mur, une paroi végétalisée ou tout autre support vertical, il donnera l'illusion qu'une porte est y entre-ouverte. Une manière de se prendre pour Superman ou le Dutilleul de Marcel Aymé, pour quelques instants au moins.



Pour en savoir plus sur ce projet sur les travaux de Sarah Tamala Kang, visitez son site internet.

Source: Sarahdayo


Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

D'A
 

Affichage contextuel MAGAZINE