frendeites

À l'occasion du Festival Gau Zuria (Nuit Blanche) qui s’est tenu du 17 au 18 juin à Bilbao, 28 installations ont transformé le paysage urbain de la capitale basque qui célébrait son 722e anniversaire.

Cuerpo Gris (Corps Gris), est une intervention site-specific qui envahit massivement le cloître de l’ancien Couvent de l’Incarnation. En à peine quelques minutes, un imposant volume de formes organiques se déploie, colonisant sur son passage une large étendue du jardin intérieur datant du XVI. Face au rythme fractionné des galeries, et à la rigidité structurelle de ses arcades, l’installation se dénude sous un corps continu, sinueux et ductile.

Cet organisme dormant vient cependant altérer d’une façon radicale l’image sereine du cloître. Le Corps Gris s’étend ainsi sur la superficie, en rampant entre les différents éléments qu’abrite le Jardin, pour concentrer sa tension sur la fontaine aux nénuphars, pièce symbolique et centrale de la composition. Structuré selon les axes majeurs du patio, le corps est constitué de 3 lambeaux tangents de diamètre variable, de plus de 120m de longueur, atteignant les 6m de hauteur. Suite à une minutieuse analyse du lieu, et à une confection artisanale de son patronage, Cuerpo Gris s’adapte à la topographie du cloître, se soudant au sol pour se nouer aux buissons de buis, et à l’olivier centenaire par constriction.

Les cheminements et les cavités latérales ne laissent se soustraire qu’une vision fragmentée du lieu, jouant avec les visites : parfois pour les envelopper ou pour les enlacer dans des espaces d’intimité, d’autre fois pour sembler les refouler, ou même les transpercer. Un corps monstrueux qui se referme sur nous et isole notre regard. Une apparition monumentale qui confronte l’échelle du corps humain à celle d’une présence énigmatique qui ne se dévoile jamais dans sa totalité.

Cuerpo Gris est une installation de Martillo Neumático, élaborée para par Mon Cano, Iñigo Barrón, Jerome Lorente et Roman Sost avec la collaboration de Inés Miño, Ana Moure, Cesar Fuertes, Tarino Cano et Patricia Salazar. 

Martillo Neumático est un jeune collectif centré sur des intervention éphémères site-specific de nature monumentale. Leurs travaux apparaissent de manière soudaine pour altérer la quotidienneté des espaces publics.

En 2019 leur projet Eclipse est présenté comme gagnant de l’Insolit Festival à Palma de Majorque et en 2020 leur installation Desplome (Collapse) exhibe un contre-monument à l’intérieur des ruines de l’ancienne Église des Douleurs, dans le cadre du festival de Tortosa, A Cel Obert.

 

Visuels © : Antonio Bouzas

 



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

D'A
 

Affichage contextuel MAGAZINE