frendeites

En octobre dernier, le Studio Briand & Berthereau livrait la réhabilitation d'un local situé dans le 2e arrondissement de Paris qui abritait autrefois un magasin de vêtements. Une intervention dont les enjeux dépassaient de loin la question architecturale, puisque le lieu sert désormais d'écrin pour une espèce en voie de disparition : une librairie indépendante.

Nouvelle adresse à tester d'urgence, Cin Cin a ouvert ses portes récemment sur les Grands Boulevards (9e). Ici, le propriétaire propose des plats italiens mijotés avec soin, dans un local rénové par l'architecte d'intérieur Michael Malapert. Un rendu qui rappelle une cantinetta new-yorkaise des quartiers de Little Italy, mélange d'esthétique américaine des années 1970 aux couleurs de la Riviera italienne et de la Dolce Vita. Une popote multiculturelle à laquelle le concepteur n'a pas manqué d'ajouter sa touche parisienne.

À Kaohsiung (Taïwan), les architectes de l'agence HAO Design ont imaginé une chambre pleine d'espièglerie pour deux fillettes tout aussi malicieuses. En plus des couchages, ce royaume auquel les bambines accèdent par une petite porte dissimulée abrite une multitude de recoins propices au jeu : un véritable Pays des Merveilles...

Un duo d'ami parisien amoureux de leur ville, s'empare en 2017 d'un fonds de commerce, entre le Sacré-Cœur et Pigalle. Le local devient alors Le SyLon de Montmartre – coffee shop qui propose des plats sucrés comme salés aux goûts décalés. Réalisé par l'atelier GMD en association avec l'agence Glenn Medioni, le projet allie la brutalité à l'élégance du style haussmannien.

À la recherche du temps perdu, l'architecte Clément Lesnoff-Rocard signe en 2018 la rénovation d'un appartement de 95 mètres carrés localisé dans le quartier du Marais à Paris. Une intervention placée sous le signe de la réflexion entre l'espace et le temps, et qui ne manque pas, malgré ses ambitions esthétiques, de pragmatisme.

Uchida Design Inc, agence japonaise d'architecture d'intérieur, présente en 2018 – en partenariat avec le groupe de design suisse Atelier Oï Enso – un concept d'hôtel innovant à Kyoto. Le principe ? Diviser les 229 chambres et tous équipements que compte l'établissement en cinq bâtiments distincts.

Au numéro 3 de la rue Arthur Groussier à Paris, l'agence d'architecture d'intérieur Desjeux Delaye présente sa dernière création : l'hôtel La Planque. Une tanière cosy logée dans immeuble du 10e arrondissement, dont la rénovation a été guidée par la volonté de proposer des volumes intimistes, propices aux conversations entre amis, et sublimée par une décoration aussi désuète que dans l'air du temps.

Localisé dans le 14e arrondissement de Paris, cet ancien atelier de peinture appartenant autrefois à Pierre Lemaire est devenu un pied-à-terre aussi spacieux que lumineux suite à l'intervention de l'Atelier Wilda. Un résultat tout sauf évident que l'architecte est parvenu à atteindre en optimisant ces 50 mètres carrés jusque dans les moindres recoins...

Localisé dans le 10e arrondissement de la Capitale, ce studio laissé bien trop longtemps dans son jus a vu ses 32 mètres carrés optimisés par l'agence parisienne Batiik Studio. Le principe ? Libérer un maximum de surface grâce à la création d'une boite multifonctionnelle abritant chambre et salle d'eau. Explications.

Une « taverne japonaise ». C'est ainsi que les propriétaires du restaurant Honō Izakaya, à Québec, présentent leur établissement. Réalisé en 2018 par Charlène Bourgeois, le projet fait la part belle aux matériaux bruts et aux aménagements propices à la convivialité, pour un résultat aussi délicat – et savoureux ! – que les sashimis servis ici.
Afficher plus
Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

D'A
 

Affichage contextuel MAGAZINE

Coup de coeur !