Dans la ville de Bonn en Allemagne, un nouveau complexe de bureaux vient de voir le jour. JSWD, en collaboration avec Art-Invest Real Estate, présente ainsi Neuer Kanzlerplatz, fruit d'un processus de qualification pour le développement urbain lancé par la ville en 2015. Le projet visait à concevoir un complexe de bureaux moderne à l'intersection d'une autoroute très fréquentée et d'un large ensemble de voies ferrées.

Situé à la jonction du centre-ville sud de Bonn et de l'ancien quartier gouvernemental, le bâtiment nouvellement construit au Bundeskanzlerplatz vient compléter un ensemble existant de gratte-ciels. La structure de façade homogène permet aux bâtiments de former une entité visuelle unique. Une élégante tour verticale émerge de l'un des bâtiments, donnant l'impression de flotter au-dessus d'un foyer en verre. Avec 28 étages et plus de 100 mètres verticaux, ce gratte-ciel ancre le complexe de bureaux dans l'horizon de la ville.

Le projet se distingue en urbanisme par son approche pour éliminer la « barrière » créée par l'ancien bâtiment du Bonn Center, vide depuis longtemps, qui dominait le paysage urbain pendant près de cinquante ans. Les trois nouveaux bâtiments, grâce à leur disposition irrégulière, s'intègrent aux coins du terrain triangulaire, créant un espace public extérieur au centre que les gens peuvent traverser librement, établissant ainsi un lien avec le quartier résidentiel voisin.

Dans cet espace, l'artiste danois Jeppe Hein a créé une installation ouverte en forme de spirale intitulée "Mirror Pavilion". Le campus offre un environnement de travail flexible et polyvalent, favorisant la communication interdisciplinaire et les rencontres, tandis que les restaurants et cafés ajoutent de la valeur pour les travailleurs de et les résidents du quartier.

Du point de vue architectural, les bâtiments 2 et 3 (de 5 à 7 étages) arborent une grille de façade blanche composée d'éléments préfabriqués en béton porteur. Cette conception permet d'utiliser la profondeur des éléments de manière constructive, tout en libérant les bureaux de colonnes ou de supports saillants. Pour le gratte-ciel, un squelette porteur en béton armé est intégré à la surface vitrée, avec une façade externe façonnée à l'aide de panneaux isolants en béton armé de fibres de verre.

La façade, revêtue de béton architectural crème-blanc acidifié avec un revêtement hydrophobe double couche, relie les trois bâtiments en un ensemble harmonieux. Selon l'angle de vue, la structure de la façade évolue, offrant une apparence tantôt compacte, tantôt ouverte. La coordination des formulations de béton a permis d'uniformiser l'apparence des surfaces malgré les différentes méthodes de construction.

Sur le plan de la durabilité, le projet a intégré de nombreux aspects, tels que des toits verts, l'installation prévue d'un système photovoltaïque, le chauffage urbain et le rafraîchissement par dalle active. La protection solaire externe est automatique, avec des persiennes diffusant la lumière. La planification intégrée de l'éclairage naturel et artificiel utilise des détecteurs de présence et ajuste automatiquement les niveaux d'éclairage en fonction de la luminosité ambiante. Les bâtiments ont également été pré-certifiés LEED Gold, avec la certification finale en cours.

 

Visuels © : HG Esch, Christa Lachenmaier, Jeppe Hein, JSWD 

 



Logo-ML SiteADC

Book des Lauréats des MIAW

 
 BOOK MIAW INNOVATION 2023 COUV

d'architectures en kiosque

couvdasite
 

Coup de coeur !