frendeites

C’est au milieu de l'un des paysages les plus préservés du Colorado que cette villa privée à vu le jour. 

Voici une maison de vacances nichée au cœur de la nature majestueuse du Colorado. Pour ce projet, Noa* Network of architecture réinterprète l'icône “A”. Une typologie architecturale symbole d’escapades de week-end hors de la ville, caractérisée par des toits à forte pente qui remplacent entièrement les murs, conçus pour offrir une protection idéale contre les intempéries dans les régions enneigées.

Dans une parfaite convergence entre les besoins du client et de l'architecture, l'équipe de designers a donc décidé d'adopter une typologie de maison triangulaire, dans un jeu de volumes complexe, créant une spatialité à multiples facettes avec un niveau croissant d'intimité dans les étages supérieurs.

"Nous avons mis en œuvre une géométrie claire, typiques de l'architecture A. En même temps, nous avons intégré des espaces plus petits, inattendus, mais toujours très confortables au sein d’un grand volume” explique Andreas Profanter, partenaire de Noa* et chef de projet.

Le résultat est un prisme triangulaire de trois mètres de long coupé en plusieurs points par des volumes de la même géométrie.

La porte d'entrée située sur le côté est de la maison mène à une première cage d'escalier. D’ici, il est possible d’accéder à trois zones : le sous-sol avec des places de parking et des caves, la villa privée du couple de clients, et la villa familiale avec un grand espace de vie commun.

Le rez-de-chaussée de la maison accueille une salle de séjour, un escalier indépendant, une cuisine avec îlot de cuisson et deux bureaux donnant sur la cour intérieure, où se trouve l'espace barbecue. 

Le cœur de la villa ? Une grande cheminée du rez-de-chaussée, qui sert de point focal entre la cuisine spacieuse à l'est et une grande salle de séjour généreuse à l’ouest.

Une relation avec le paysage environnant est constamment recherchée : de grandes façades vitrées sur toute la maison fournissent des perspectives toujours changeantes. Les frontières entre l'extérieur et l'intérieur sont volontairement floues, pour créer un dialogue entre nature et architecture. Par exemple, dans le salon, une partie de la roche est volontairement intégrée à l'espace.

À l'étage supérieur de la villa, cinq chambres sont alignées sur les crêtes du toit et les pièces, conçues selon un plan ouvert. 

La division traditionnelle de l'espace entre la chambre à coucher et la salle de bains a été imaginée de manière fluide, avec des lavabos et des baignoires autoportantes.

Pour les plus petits, des aires de jeux ont été aménagées à l'étage mansardé.

Un projet où intimité et convivialité se rencontrent dans une symbiose unique avec la nature.

 

Visuels © : Dima Visualization, Noa

 



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

D'A
 

Affichage contextuel MAGAZINE