Le chalet Abri des skieurs, situé en face des remontées mécaniques du Mont Cervin, s'appelait à l'origine « La Casetta ». Dès le départ, l'intention était clairement de démolir et de reconstruire le bâtiment, en cherchant à mettre en valeur ses qualités esthétiques et à générer une nouvelle architecture adaptée à son emplacement proéminent par rapport au téléphérique de Plan Maison, mais surtout une architecture à faible consommation qui serait classée A au diagnostic de performance énergétique.

Le leitmotiv du projet a été, sans aucun doute, une recherche continue d’articulation spatiale, en essayant de manière prospective d'élargir la structure autant que possible, en réharmonisant les proportions d'un bâtiment qui aurait autrement semblé haut et étroit étant donné ses caractéristiques intrinsèques.

Ainsi a été imaginé un ensemble de 3 étages hors sol, un sous-sol et un grenier non habitable pour animer les volumes du bâtiment et diffuser une lumière zénithale homogène à l'intérieur.

Le cœur de cette structure est désormais le grand espace de vie du rez-de-chaussée, partiellement en double hauteur, qui constitue un premier volume identifiable de l'extérieur par un très grand mur-rideau frontal encadré aux angles par deux pilastres en pierre et surmonté de l'imposante charpente de la façade et des fenêtres de même taille sur les deux côtés. De quoi identifier un volume fait de verre et de bois, reposant sur une base en pierre et surmonté du typique toit en dalles.

En termes de performance énergétique, l’objectif était d'obtenir un bâtiment de classe A ou B+. À cette fin, il a été décidé d'intégrer un système solaire thermique sur le toit, une énergie géothermique et un système de ventilation avec récupération de chaleur alimenté par un moteur à haut rendement. Et finalement, une maison à faible consommation d'énergie.

 

Visuels © : Bettiol architecture 



Logo-ML SiteADC

Book des Lauréats des MIAW

 
 BOOK MIAW INNOVATION 2023 COUV

d'architectures en kiosque

DA316SITE