Voici un ouvrage signé de l’Agence Clausel-Borel. Il s’agit du Domaine UMA qui s'épanouit dans un cadre exceptionnel, entouré de vignobles et de garrigues à perte de vue, faisant face aux montagnes de l'Hortus et du Pic Saint-Loup, ainsi qu'au Château de Montferrand et à la Chapelle d'Aleyrac, une ancienne carrière. Ainsi, dès que l'on pénètre ici, l’on découvre un lieu intemporel, éloigné de l'agitation urbaine, immergé dans ce paysage exceptionnel.

Les bâtiments en pierre massive, d'une simplicité formelle, reflètent le caractère typique de la région, évoquant les constructions des Cévennes. Leur échelle imposante et leur volumétrie sont en accord avec la vocation initiale de l'endroit, une magnanerie érigée à la fin du XIXe siècle. Le plan en forme de double U permet d'ouvrir les bâtiments sur deux cours abritées du vent. Au fil de son histoire, le Domaine UMA a évolué pour devenir le résultat de la fusion de deux vignobles ancestraux : le Château Cambon et le Domaine de Valcyre.

Dans un domaine viticole, le chai constitue le cœur, la raison d'être, le sanctuaire. Ici, il est situé dans la partie intérieure du deuxième "U" du bâtiment, accessible depuis une cour minérale conçue pour la réception des vendanges et la mise en bouteille du vin, servant ainsi de seuil entre l'espace végétal environnant et le chai. Une grande porte oblongue symbolise l'entrée mais le reste de son intérieur demeure caché depuis l'extérieur. À l'intérieur, dans le bâtiment existant, le chai ne se montre pas ostentatoire, privilégiant une ancrage intemporel.

Entrer dans le chai, c'est un peu comme pénétrer dans une grotte, dans un lieu hors du temps, empreint de sacré. La démarche architecturale de l’agence Clausel-Borel a donc consisté à retrouver l'authenticité de ce lieu en rénovant l'ensemble des murs, débarrassés de leur revêtement de béton pour révéler la pierre originelle de cette construction vieille de plus de 200 ans. 

De son côté, l’ambiance polychromique est chaleureuse et naturelle, mêlant la pierre, le bois, les cuves en inox aux teintes cuivrées, brunes et corten, s'associant au matériau technique caractéristique d'un chai : l'acier inoxydable.

L'éclairage intérieur du chai met en valeur l'architecture et la richesse des matériaux. Chaque élément de l'espace est mis en relief : les murs en pierre, le revêtement bois sous la toiture, les poutres, les cuves en inox et en béton.

 

Visuels © : Nicolas Borel



Logo-ML SiteADC

Book des Lauréats des MIAW

 
 BOOK MIAW INNOVATION 2023 COUV

d'architectures en kiosque

DA316SITE