Plessis-Robinson, connue pour son audace urbanistique, franchit une nouvelle étape avec le projet Plessis-Capitales, conçu par l’agence SUPD'AD et son architecte Manuel Silva. Cet ouvrage, célébration de l'architecture européenne de la Belle Époque, est un hommage aux styles variés qui ont orné les capitales du vieux continent.

Enraciné dans l'histoire, le projet prend vie dans le quartier Cité Jardin. L’architecte exploite un dénivelé de terrain pour créer un bassin entourant l'îlot central, évoquant les canaux d'Amsterdam. Entouré par une douzaine de bâtiments totalisant 502 unités, dont 38 à vocation sociale, Plessis-Capitales vise à diversifier l'offre résidentielle de la ville tout en créant une harmonie esthétique.

Pour cela, l’agence a opté pour une palette de tuiles en terre cuite de la gamme Koramic de Wienerberger, en se concentrant sur les nuances brun, rouge, et ardoisé. L’alternance des coloris pour chaque bâtiment et la variabilité entre les façades avant et arrière offrent une dynamique visuelle unique. Ce choix n'est pas anodin : la terre cuite, reconnue pour sa durabilité et ses qualités écologiques, souligne l'engagement de la ville pour le développement durable.

Ce projet est ainsi le fruit d'une réflexion profonde sur la façon dont l'architecture peut enrichir la vie urbaine, tout en respectant l'héritage culturel et en embrassant les technologies modernes. Silva et son équipe de SUPD'AD, avec le soutien de Wienerberger et des maîtres d'ouvrage PRIM’ARTE et VILL’ALBA, ont façonné un quartier qui promet d'être aussi durable dans sa construction qu'inspirant dans sa conception.

 

Visuels © : Géraldine Bruneel



Logo-ML SiteADC

Book des Lauréats des MIAW

 
 BOOK MIAW INNOVATION 2023 COUV

d'architectures en kiosque

couvdasite
 

Coup de coeur !