frendeites

« Ce n'est ce que vous voyez, mais la façon dont vous le percevez ». Voilà qui résume bien le travail de Serge Najjar, avocat au barreau de Beyrouth et photographe à ses heures perdues. Sur son compte instagram, Serjios – comme il se fait appeler –, sublime le quotidien et capture les lignes de l'architecture libanaise.

À l'occasion des 90 ans de l'École Sogestsu, spécialisée dans l'ikebana – art floral ancestral japonais –, l'établissement organise l'exposition « Hana So ». Un événement couronné par une installation monumentale réfléchissante réalisée par le studio nendo, réinterprétation métallique de la végétation locale.

À la manière d'une chanson pop aux paroles mélancoliques, la série Courts du new yorkais Ward Roberts est un paradoxe. Derrière les espaces urbains aux couleurs pastel immortalisés, le photographe représente l'isolement de l'Homme moderne à travers des prises de vue de terrains de sport déserts.

Pour ses 40 ans, le Centre Georges Pompidou célèbre un autre anniversaire : celui des 80 ans de l'artiste britannique David Hockney. À cette occasion, le musée expose, en collaboration avec le Tate Britain Museum de Londres et le Metropolitan Museum de New York, la plus grande rétrospective jamais consacrée au peintre, sur fond d'architectures et de paysages californiens.

Pour fêter ses 40 ans, le Centre Pompidou organise une série d'événements dans toute la France et bien entendu dans son bâtiment parisien éponyme. Pour ce faire, il donne carte blanche aux designers du studio parisien GGSV qui réinvente la Galerie des Enfants située dans le hall du musée. Les artistes imaginent ainsi Galerie Party, une œuvre totale, mêlant design, architecture, audiovisuel et jeux.

Pour sa nouvelle série, Raw Hill, la photographe Hongroise Marietta Varga s'intéresse à l'architecture brutaliste, style en vogue de 1950 à 1970 dans le monde entier. Les constructions de ce mouvement sont caractérisées par des monolithes massifs que l'artiste tente d'adoucir dans ses clichés par le biais de chorégraphies synchronisées un brin désuètes et de nuances pastelles.

Comme tous les étés depuis 4 ans, le National Building Museum de Washington (USA) organise l'événement Summer Block Party, à l'occasion duquel une structure installation éphémère est installée afin d'en recevoir la programmation culturelle. À cette occasion, le collectif Studio Gang basé à Chicago (USA) réalise Hive, une structure tubulaire tripartite aux airs de ruche futuriste.

Coincé entre trois immeubles du 9e arrondissement de Paris, le Playground Pigalle Duperré s'offre un lifting. Aux commandes de ce projet vitaminé : le fan de basket, et créateur de la marque de prêt-à-porter Pigalle, Stéphane Ashpool, qui y organise chaque année un tournoi et su convaincre la mairie du bienfondé de la conservation de cette dent creuse.

La plasticienne argentine Marta Minujin, figure emblématique du pop-art sud-américain, installe, dans le cadre de la dOCUMENTA 14, dernière édition de la célèbre quinquennale d'art contemporain, une réplique du Parthénon d'Athènes constituée de livres censurés et brûlés par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale.

Depuis 10 ans, la marque Apple organise un concours de photographie amateur. Les seules contraintes : réaliser des clichés à partir d'un iPhone et ne pas poster son œuvre sur les réseaux sociaux au préalable. La firme américaine récompense ainsi chaque année les meilleures prises de vue et leur auteur, au travers de trois grands prix et de mentions.
Afficher plus
Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

DA302SITE
 

Affichage contextuel MAGAZINE

Coup de coeur !