frendeites

Ce sont donc deux gagnants qui tirent leurs épingles du jeu. A l’occasion du vernissage de l'exposition WE PAINT mercredi 23 mars à l’École des Beaux-Arts de Paris, le travail de Florian Krewer a été présenté devant le jury par Mouna Mekouar, commissaire d'exposition indépendante et celui de Marine Wallon par Guy Boyer, critique d’art et journaliste. 

Le Jury était présidé par Patrizia Sandretto Re Rebaudengo, presidente de la Fondazione Patrizia Sandretto Re Rebaudengo (Turin) et collectionneuse.

C'est la première fois que le Prix Jean-François Prat célèbre deux lauréats ex-æquo : deux artistes allemand et français, dans un jury formidablement mené par une présidente italienne de haut niveau. Au moment où l’Europe connaît une période de guerre qui la meurtrit, il n’est certainement pas anodin que le jury ait décidé de primer deux artistes qui interrogent le sujet humain de manière singulière, Florian Krewer pour en éprouver toutes les fragilités, et Marine Wallon pour questionner son rapport au monde. 

Leurs créations nous mettent face à la réalité́ et à la matérialité finie de la toile, pour laisser deviner des vues où l’immensité́ et l’infini de la nature s’imposent à l’homme, qui semble toujours en marche vers un but inconnu.

Leurs œuvres sont visibles jusqu’au 24 avril 2022, au 53 quai d’Orsay 75007 Paris.

Les lauréats du prix de cette édition sont également exposés à l’occasion de We Paint aux Beaux-Arts de Paris sous la cour vitrée au 14 rue Bonaparte 75006 Paris, du 24 mars au 24 avril 2022.

 

Visuels © : Courtesy de l'artiste Florian Krewer, Zeima, 2021 © Courtesy de l’artiste et de la galerie Stoppenbach & Delestre-Marine Wallon

 



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

D'A
 

Affichage contextuel MAGAZINE