Plus de 70 sculptures, accompagnées de 35 dessins et tableaux, sont réunies pour la première fois, à Paris à la Galerie de l’Institut au sein de ses deux espaces parisiens rue de Seine et rue des Beaux-Arts. Certaines d’entre elles seront mises en vente à cette occasion. 

Répartie en deux grands thèmes, la figure (rue des Beaux-Arts) et le bestiaire (rue de Seine), l’exposition « Picasso. Sculptures 1905-1962 » couvre la diversité de l’activité de l’artiste.

Parmi les œuvres exceptionnelles, le public pourra notamment découvrir la première sculpture cubiste du corpus de l’artiste, une Tête de femme (Fernande), ainsi que deux têtes magistrales en tôle découpée, pliée et peinte de 1961. Il s’agit pour ces deux dernières d’un prêt exceptionnel. La célèbre Guenon et son petit, présentée rue de Seine, surprendra également le public. 

Dans chacun des deux espaces de l’exposition (à quelques mètres l’un de l’autre), les sculptures sont accompagnées d’une sélection de tableaux et d’œuvres sur papier mettant en lumière le dialogue et la complémentarité entre les différents moyens d’expression utilisés par l’artiste. 

Les œuvres sur papier comprennent des dessins d’étude, de recherches, qui donnent « le mouvement de sa pensée », des dessins autonomes montrent la récurrence d’un thème, des cartons et papiers découpés constituent des maquettes pour les tôles découpées, pliées et peintes. 

L’œuvre sculpté de Picasso, extrêmement riche, regroupe plus de 650 sculptures exécutées entre 1902 et le début des années 1960, avec des périodes plus denses que d’autres, notamment la fin des années 1920 et le début de la décennie suivante qui correspondent à l’époque de Boisgeloup ; ou encore la fin des années 1940, dans l’atelier du Fournas à Vallauris, période également très intense. 

Sa pratique de la sculpture est intimement liée à celle de la peinture. Elles entretiennent un dialogue fructueux. Ces deux moyens d’expression se nourrissent, se répondent et s’enrichissent mutuellement. L’œuvre de Picasso est indissociable de ce qu’était sa vie.

Il s’est attaché en sculpture aux mêmes sujets que ceux qu’il a peints : des figures, des portraits de proches, des animaux réels ou mythologiques, des natures mortes. 

 

Picasso Sculptures 1905 - 1962

Galerie de l’Institut

Du 14 octobre au 17 décembre

3 Bis rue des Beaux-Arts 75006 Paris

Visitez le site de la Galerie de l'Institut.

 

Visuels © : Jacqueline Picasso, Succession Picasso 2022

 

 



Logo-ML SiteADC

Book des Lauréats des MIAW

 
 BOOK MIAW INNOVATION 2023 COUV

d'architectures en kiosque

DA316SITE