frendeites

Du 8 au 17 septembre, à l’occasion de la Paris Design Week, l’artiste plasticienne Sara Badr Schmidt expose son travail au sein de son atelier, exceptionnellement ouvert. L’une de ses créations sera également présentée à la Monnaie de Paris dans l’exposition de Haute Facture scénographiée par Vincent Darré, sur l’espace de la Manufacture Robert Four - Aubusson. 

Pour l’ouverture de son atelier, situé au 1, rue Séguier, en plein coeur du quartier de Saint-Germain-des-prés, Sara propose une exposition immersive de ses créations textiles : Splash, Moss, Beach mais également Safari, « Puz Rug » coeur du nouveau concept développé avec Yon Morel Gallery. 

Chacune de ces œuvres fera l’objet d’une reproduction à petite échelle, dans une scénographie à l’image d’un décor de théâtre, valorisant tant la pièce elle-même que son inspiration. Une attention particulière est portée sur la matière avec l’utilisation du biomatériau Scalite, pour le revêtement du sol des reproductions. 

À la Monnaie de Paris, Sara inaugure l’une de ses dernières créations : Colorshot Mirror, présentée pour l’exposition de Haute Facture, qui fait la part belle à l’artisanat d’art. Cette création précieuse et raffinée illustre le travail des matériaux nobles et l’alliance du savoir-faire des arts du textile et du verre, en collaboration avec la Manufacture Robert Four - Aubusson et la maison Arthylae. Cette pièce est éditée en 8 exemplaires. 

Pour ces deux manifestations, Sara a choisi d’orienter ses créations autour de l’écoresponsabilité. Un hommage à la durabilité au travers duquel elle décline sa vision d’un luxe responsable et de l’artisanat d’excellence. Les matières nobles et naturelles traversent le temps, apportent douceur et réconfort. Le tapis devient territoire d’expression et invite la nature à entrer dans les intérieurs…

 

Visuels © :  Sara Badr Schmidt



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

D'A
 

Affichage contextuel MAGAZINE