frendeites

Sur le thème de la chambre idéale, Oscar Lucien Ono présente une scénographie exclusive pour un séjour à l'hôtel.

Cet espace signature fragmenté se lit et se découvre d’espace en espace, et de salon en salon. Le décor tout en alcôves isole et met en scène les espaces comme des « salons à vivre » (le salon d’entrée, le salon de jardin, le salon de travail ou encore le salon de bain) avec l’envie affirmée de faire oublier la fonction des espaces et mettre en scène des « Boudoirs de vie ». 

Ici on joue avec les codes décoratifs d’une maison « new antic » comme une rêverie d’un temps disparu où la vibration des sens est à l’honneur : matières à toucher, la malle de voyage, fragrance olfactive, approche holistique d’une identité sonore sur mesure, autant d’éléments permettant de sublimer l’ADN d’un hôtel.

Piocher dans le passé pour construire le présent, loin du musée d’histoire, c’est un univers hédoniste, contemporain qui joue avec les courbes, les ornements, les effets de miroirs, les textiles graphiques, le végétal, la vannerie et la fresque d’artiste.

Une fusion parfaite entre matières naturelles, aux couleurs terreuses ; et mobilier sculptural mais aussi aux textiles tendus, techniques, acoustiques, éco-responsables et entièrement fabriqués en France. Les luminaires sont ici signés par la marque française DESIGNHEURE.

Ce décor est aussi une douce allusion à la villa Kérylos dont la beauté subjugue le décorateur diplômé en histoire de l’art et archéologie.

 



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

SITEOK
 

Affichage contextuel MAGAZINE