L'édition 2024 des Global Awards for Sustainable Architecture s'est déroulée, il y a tout juste une semaine, à l'Université Iuav de Venise, réunissant des architectes du monde entier autour du thème « L'architecture est éducation ». Cinq architectes de renommée internationale ont été honorés pour leur contribution significative à l'architecture durable.

Fondé en 2006 par l'architecte et chercheuse allemande Jana Revedin, le Global Award for Sustainable Architecture a pour but de promouvoir un développement durable en architecture à l'échelle mondiale, en allant au-delà des frontières traditionnelles de l'Amérique du Nord, de l'Europe et du Japon. Les lauréats de cette année ont été particulièrement salués pour leur approche pédagogique innovante qui inspire une nouvelle manière de penser et de pratiquer l'architecture.

Parmi les lauréats 2024, on trouve Iyas Shahin et Wesam Al Asali, fondateurs du laboratoire IWLAB en Syrie. Leur travail explore les villes historiques et contemporaines du Moyen-Orient à travers un prisme académique et pratique, stimulant le dialogue et la compréhension.

Andrés Jaque, à la tête du Bureau d'innovation politique et doyen de la Columbia University School of Architecture, est reconnu pour ses recherches influencées par les idées de Bruno Latour, envisageant l'espace habité à travers les interactions écologiques et politiques.

L'architecte bangladaise Marina Tabassum, célèbre pour ses projets comme la mosquée Bait Ur Rouf à Dhaka, a été distinguée pour son engagement envers l'intégration de l'éducation, de l'action et de la pratique architecturale. Elle a également fondé la Foundation for Architecture and Community Equity (FACE), visant à renforcer les liens entre architecture et justice sociale.

Ciro Pirondi, cofondateur de L'Escola da Cidade à São Paulo, Brésil, a été honoré pour son approche pédagogique interdisciplinaire qui questionne l'avenir de l'urbanisation tout en valorisant des projets historiques comme la réhabilitation de l'Edificio Copan avec Oscar Niemeyer.

Enfin, Klaus K. Loenhart, architecte et paysagiste, directeur de l'Institut d'Architecture et de Paysage de Graz, est reconnu pour son enseignement de l'architecture bioclimatique et ses projets qui aspirent à régénérer la biodiversité, notamment avec son pavillon autrichien lors de l'Exposition Universelle de Milan en 2015.

La cérémonie de cette année, placée sous le patronage de l'UNESCO, a non seulement célébré les réalisations individuelles mais a également offert une plateforme pour l'échange d'idées et la recherche collective. Les Global Awards continuent de bénéficier du soutien de partenaires comme la Cité de l’architecture et du patrimoine et de Saint-Gobain, soulignant l'importance croissante de la durabilité dans le domaine architectural.

 

Visuels © : 

Andrés Jaque, Climate House, Jose Hevia 

Klaus K. Loenhart, BREATHE, Terrain, Marc Lins 

Ciro Pirondi, Classroom in India, Alexander Marks 

IWLab, Experimental structure 

Marina Tabassum, Asif Salman



Logo-ML SiteADC

Book des Lauréats des MIAW

 
 BOOK MIAW INNOVATION 2023 COUV

d'architectures en kiosque

DA316SITE